En ce moment : BAM BAM (FEAT ED SHEERAN) - CAMILA CABELLO Ecouter la radio

Rouen. Normandie : à la barre, le conjoint violent est sans regret

Lundi 30 Janvier 2017, un homme accusé de violences réitérées à l'encontre de sa femme et de ses enfants a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal de Rouen (Seine-Maritime). La justice l'a condamné à un an de prison.

Rouen. Normandie : à la barre, le conjoint violent est sans regret
L'homme a été jugé en comparution immédiate devant le tribunal de Rouen (Seine-Maritime). - Patrick Joliff

Dans la nuit du vendredi 27 au samedi 28 janvier 2017, les services de police interviennent une première fois au domicile d'un couple à Elbeuf (Seine-Maritime), pour une violente dispute entre les deux conjoints. Ce sont des voisins, qui hébergent provisoirement lors des faits l'épouse de l'accusé et ses enfants, qui ont appelé. Les policiers constatent des traces de sang et de coups portés au ventre de la victime. Une seconde intervention leur fait découvrir un individu fortement alcoolisé, portant des traces de griffures. La violence de l'altercation ne fait aucun doute.

Entendu, l'homme de 32 ans reconnaît avoir tenté d'étrangler son épouse, après avoir consommé tous deux cinq bouteilles de vin. Il refuse néanmoins de se soumettre au test de l'éthylomètre. Devant sa mauvaise volonté, il est amené au commissariat de police et déclare : "Ma femme avait été violée, ça m'a rendu violent". La victime admet que les disputes sont souvent violentes. "Il m'a fait peur en disant qu'il voulait se suicider", déclare-t-elle.

Interrogés à leur tour, les voisins déclarent que le comportement de l'accusé est souvent agressif. On note également que son casier judiciaire comporte quinze condamnations pour vols, outrages et menaces de mort. Actuellement sous contrôle judiciaire, on s'aperçoit qu'il a été soumis, lors d'une précédente audience, à une obligation de soins pour tentative de viol sur sa propre fille de 14 ans. Pour la partie civile, "l'accusé a clairement profité de la naïveté de sa compagne". Le Procureur insiste : "Il n'a aucun regret pour les violences passées". La défense souligne que l'accusé a été laissé seul face à ses actes, et qu'une hospitalisation psychiatrique serait plus profitable qu'une incarcération".

Le Tribunal le condamne à deux ans de prison dont un assorti d'un sursis avec mise à l'épreuve de deux ans ainsi qu'à une interdiction d'entrer en contact avec son épouse.             

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Normandie : à la barre, le conjoint violent est sans regret