En ce moment : ABCDEFU - GAYLE Ecouter la radio

Caen. Calvados : mandat d'arrêt pour l'homme qualifié de hors la loi

C'est avec un mandat d'arrêt et un an de prison ferme que le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) a clos l'audience du jeudi 22 décembre 2016. Un homme était jugé pour détention de stupéfiant et d'arme blanche, fréquentation d'un lieu interdit et acte de violence.

Caen. Calvados : mandat d'arrêt pour l'homme qualifié de hors la loi
L'une des salles d'audience du tribunal de grande instance de Caen (Calvados). - Joëlle Briant

Le jeudi 22 décembre 2016, le tribunal de grande instance de Caen (Calvados) a jugé, en son absence, Lucky Lequertier, âgé de 48 ans, pour possession de stupéfiant et d'arme blanche, fréquentation d'un lieu interdit et violence envers sa fille. Des faits qui se sont produits le jeudi 10 novembre 2016.
A l'issue de l'audience, un mandat d'arrêt a été dressé contre lui.

Interdit de séjour dans le Calvados durant cinq ans

Depuis 1984, l'homme est bien connu de la justice. En témoignent les 19 mentions inscrites sur son casier judiciaire.
Lors de son dernier jugement qui l'a amené à une incarcération de près de trois ans (pour séquestration et violences envers son ex-compagne), il a été également condamné à une interdiction de séjour durant cinq ans dans le Calvados. Ce qui ne l'empêche pas, sa peine purgée, de tourner autour du domicile de son ex et de leur fille, à Caen.

Il frappe sa fille à coups de pied

Le jeudi 10 novembre dernier, la jeune fille de 19 ans aperçoit son père garé dans sa rue. La guettant apparemment, il quitte le véhicule, l'insulte et lui assène plusieurs coups de pied, qui vaudront à la victime 3 jours d'incapacité de travail et un grave traumatisme psychologique.
Puis il sort ostensiblement un jerrycan d'essence du coffre de sa voiture. La police trouve sur un siège du véhicule 1,10 g de résine de cannabis, ainsi qu'un poing américain. Mis en garde à vue, il est relâché et disparaît dans la nature.

Terrible angoisse

L'avocat de la partie civile insiste sur "la terrible angoisse" vécue par la mère et la fille, un codétenu du prévenu leur ayant signalé qu'un contrat pèse sur leurs têtes.
"C'est un homme dangereux qui se moque de tout, il faut que le tribunal trouve une solution". La procureure quant à elle le qualifie de "hors la loi" et requiert à son encontre deux ans de prison ferme assortis d'un mandat d'arrêt.
La cour le condamne à un an de prison ferme, à un mandat d'arrêt et à 1 000 euros de dommages et intérêts.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Calvados : mandat d'arrêt pour l'homme qualifié de hors la loi