Le FC Rouen va-t-il être chassé de son stade historique ?

Le FC Rouen va-t-il être chassé de son stade historique ?

Le FC Rouen joue au stade Robert Diochon depuis plus d'un siècle. © B.Morvan - FCR

Le
Par : Aurélien Delavaud

Aux portes de Rouen (Seine-Maritime), le stade Robert Diochon est tiraillé entre ses utilisateurs historiques du FC Rouen et la réussite de Quevilly Rouen Métropole. Au point de voir les Diables Rouges chassés de leur antre dès la saison prochaine ?

"A domicile, on n'est plus chez nous !" Comme Clément Foucard, les supporters du FC Rouen (Seine-Maritime) sont nombreux à voir d'un mauvais oeil la cohabitation avec Quevilly Rouen Métropole dans leur antre historique de Robert Diochon. Depuis le rapprochement entre le FCR et feu l'US Quevilly, les Diables Rouges boudent le nouveau club de l'agglomération.

Pourtant, QRM a besoin d'un équipement de qualité pour espérer monter en Ligue 2 en fin de saison. D'où la belle enveloppe mise sur la table par la Métropole Rouen Normandie pour remettre Diochon au goût du jour et dans les normes. Depuis deux saisons, FCR et QRM cohabitent donc dans l'enceinte qui porte le nom du fondateur du club rouennais malgré quelques divisions d'écart.

Préconisation de la LFP

Mais une préconisation de la Ligue de football professionnel vient de mettre le feu aux poudres dans cette cohabitation déjà précaire. En effet, la LFP recommande à tous les clubs de Ligue 1 et de Ligue 2 d'être les seuls utilisateurs de leur stade. Diochon étant la seule enceinte apte à accueillir de la Ligue 2 dans l'agglomération, est-ce alors au FC Rouen de quitter les lieux ?

"C'est une recommandation, pas une obligation, souligne Clément Foucard, membre de la Fédération des Culs Rouges. Et puis il y a plein d'exemple au plus haut niveau de clubs qui cohabitent, comme à Milan en Italie." Les supporters de Diables Rouges demandent donc un maintien de la situation actuelle.

Concrétiser les négociations

En vue d'une montée de QRM qui devient plus concrète chaque semaine, des négociations ont commencé entre les deux clubs. C'est ce que confirme Michel Mallet, le président de QRM : "On discute, il y a une concertation. Le but est évidemment de trouver la meilleure solution pour tout le monde mais on ne peut pas en dire plus pour le moment. On verra si la montée est validée." Du côté de la Métropole, gestionnaire du stade, personne ne souhaite s'exprimer sur ce dossier pour le moment.

Les fans du FC Rouen craignent quand même pour leur avenir, eux qui sont souvent plusieurs centaines à soutenir une équipe pourtant au sixième échelon national. "Si on accepte d'aller jouer à la Petite Bouverie ou ailleurs rien qu'un match, c'est la porte ouverte pour nous chasser définitivement", craint Clément Foucard. Aux trois parties prenantes de prendre donc rapidement la bonne décision pour satisfaire tout le monde et ne pas plomber les ambitions des uns et des autres.


1234
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Examen : consultez les résultats
Gagnez Le Petit Futé Rouen
Je suis Normand
Trophées Espoirs de l'Economie 2017
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques
A l'antenne

Ma Normandie avec Wilfried