En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

SM Caen: L'histoire du Stade Venoix

Comme tous les mardis, revenons sur l'histoire du Stade Malherbe Caen avec aujourd'hui le Stade Venoix qui fut le lieu historique de notre équipe caennaise.

SM Caen: L'histoire du Stade Venoix


Historique du Stade Venoix (extrait de l'encyclopédie Wikipédia):

Source: http://fr.wikipedia.org/wiki/Stade_de_Venoix

Le Stade Malherbe Caennais s'installe dès sa création en 1913 sur l'emplacement du stade de Venoix, dont il partage le terrain avec la société hippique de Basse Normandie. Le club dispose alors des installations du 15 septembre au 15 juillet et la société hippique du 15 juillet au 15 août. La première rencontre connue y ayant eu lieu oppose le Stade Malherbe et le Stade de Saint-Servan (3-3), le 22 février 1914. Deux mois plus tard, le club y organise son tournoi de Pâques grâce à une subvention de la municipalité. Au lendemain de la Première Guerre mondiale, la société hippique ayant disparu, le Stade Malherbe conserve seul la jouissance du terrain.

En 1922, on construit une piste de 399,49 mètres de longueur (mesurés à la corde). Elle sera refaite en 1935-1936 pour les championnat de France amateurs, puis en 1984 pour les championnats du monde juniors.

Le premier match de football contre une équipe professionnelle se déroule le 27 novembre 1932 contre le FC Sète et se solde par un match nul (3-3) devant 1 500 spectateurs.

Le stade est régulièrement rafistolé, réaménagé et amélioré au fil du XXe siècle, au gré des résultats et de la demande. Au gré de l'histoire également : lors de l'occupation allemande, le stade est réquisitionné pour y placer des batteries de défense anti-aérienne ; les vestiaires servant de cantonnement pour les soldats3. À la libération, les vieilles tribunes de bois servent de combustible. Cela n'empêche pas la tenue d'un match entre le club et une sélection militaire d'alliée le 24 septembre 1944 (victoire 2-0 du SM Caen).

Dans les années 1950, on y installe l'éclairage. Louis Grégoire, ancien joueur et président fondateur de l'Amicale des Anciens de Malherbe, le décrit ainsi : « Ce stade, c'est une sorte de bricolage permanent, et c'est ce qui en a fait aujourd'hui le charme désuet. Les traces en sont encore visibles. Les pylônes d'éclairage ne sont pas disposés symétriquement. Il a fallu les renforcer pour l'arrivée en première division. Du côté des tôles, il doit rester encore quelques contre-marches faites de rails de chemin de fer... ». Le premier match en nocturne se déroule le 29 avril 1955 entre le club autrichien de Wiener Sport-Club et Le Havre AC devant 7 000 spectateurs (4-3).

Pour la montée en deuxième division, à l'issue de la saison 1983-1984, les tribunes dans les virages sont couverts. Avec la promotion du Stade Malherbe en première division en 1988, 3 300 nouvelles places sont installées dans les virages (2 fois 1 300 places) et dans une nouvelle tribune près de la tribune principale, à l'emplacement de l'ancienne buvette5. Ces travaux, nécessaires pour la mise aux normes de sécurité exigées par la ligue de football, coûtent 2 600 000 francs. La nouvelle tribune démontable de 700 places est couverte en novembre 1989.

Jean-Christophe Thouvenel, ancien footballeur professionnel bordelais : « A Venoix, tout est réuni pour que l'adversaire ait la pression. Plus que le public, c'est le stade lui-même qui est responsable de cette ambiance surchauffée. Il est petit, à plat, en forme de cuvette, permettant une résonance extraordinaire. Il n'y a qu'ici que le joueur sent le public aussi proche ». La pelouse était considérée alors comme plus petite, et notamment plus étroite, que les autres pelouses de Division 1.

Le 11 novembre 1989 reste marqué dans la mémoire collective malherbiste. Le match contre l'Olympique de Marseille permet d'établir la plus forte affluence de l'histoire du stade : 15 160 entrées payantes sont comptabilisés ce soir là ; soit 1 000 personnes de plus que le précédent record, datant du 19 mars 1989 contre l'AS Saint-Etienne. Si on y ajoute les ayants droit, on peut estimer l'affluence globale à environ 17 000 personnes lors de ce match8. Les conditions essentielles de sécurité n'ayant pas été respectées, la commission préfectorale de sécurité exige par la suite des aménagements des tribunes et la limitation de la capacité du stade à 11 500 places suite notamment à la Tragédie de Hillsborough.

En septembre 1992, le Real Saragosse vient à Venoix disputer le premier tour de la coupe d’Europe face au SM Caen, et y perd 3-2, à l’issue d’un match qui sera élu match de l’année 1992 par le magazine France Football.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
SM Caen: L'histoire du Stade Venoix