En ce moment : MANIAC - SOUND OF LEGEND Ecouter la radio

La douceur de l'angora

Installée à Douvres-la-Délivrande, Evelyne Lemazurier élève des lapins angora depuis douze ans.

La douceur de l'angora
Ces gros lapins blancs sont élevés uniquement pour leur laine et meurent de leur belle mort. Ils vivent entre 5 et 6 ans. Tous les trois mois, il faut compter 30 à 40 minutes pour recueillir 12 à 14 pelotes de laine sur chaque lapin. Soit l'équivalent d'un pull par animal. “L'épilation est indolore, le poil tombe tout seul. Si je ne le fais pas, le lapin le fait lui-même, avale ses poils et meurt.” Une fois tous nus, les rongeurs sont placés sous des lampes chauffantes à 25°C pour ne pas prendre froid. Récoltée, la laine est envoyée à Limoges dans une filature. Elle y est traitée et teintée puis renvoyée à l'éleveuse sous forme de pelotes. Celle-ci  se charge ensuite de la tricoter.
Evelyne est à la tête de l'un des 100 derniers élevages français. “Les chinois  ont le monopole, ils ont des élevages intensifs dans lesquels ils tondent plutôt qu'épiler les lapins. La laine est donc moins longue et de moins bonne qualité. Nous, nous attendons que le poil fasse 10 centimètres avant de l'épiler. Nos produits composés à 80% d'angora sont plus résistants.”  
Visites guidées sur demande (tél. 02 31 37 63 00), Angora style, route de Bény, à Douvres.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
La douceur de l'angora