En ce moment : SI LA VIE DEMANDE CA (2021) - NATIVE Ecouter la radio

Tribunal de Caen : le prévenu se croyait "tiré d’affaire"

A 32 ans, E.L est handicapé depuis un grave accident de la route survenu lorsqu’il avait 20 ans. Démuni psychologiquement, il ne s’est même pas fait indemniser par l’assureur du chauffard.

Tribunal de Caen : le prévenu se croyait

Il commence à boire, perd son travail et entame un parcours de délinquance. Après six "mentions", son suivi socio-judiciaire l'amène à faire une formation en "espaces verts" et à se trouver un logement qui lui permette de recevoir ses enfants un week-end sur deux. Il est abstinent depuis avril 2012. Se croyant "tiré d'affaire", il arrête à la fois d'aller voir son psychiatre.

Le 8 octobre 2012, il frappe son ex-concubine. Puis début 2013, envoie moult SMS où il écrit, entre autres,  qu'il va "buter tout le monde". Des messages vocaux, du même acabit, sont retranscrits par les policiers.

Mercredi 17 avril, il répond de ses actes en comparution immédiate. Pour son avocat, son client n'aurait jamais mis ses menaces à exécution. En récidive de violences et menaces, il a finalement été condamné à un an de prison dont quatre assortis d'un sursis. Trois mois d'un précédent sursis sont aussi tombés. Le prévenu a été immédiatement incarcéré. A sa sortie, il devra se soigner et travailler sous surveillance durant deux ans.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Tribunal de Caen : le prévenu se croyait "tiré d’affaire"