En ce moment : Friendly Fire - LINKIN PARK Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

A Rouen, les enfants ont leur mot à dire

Ils ont 9 ou 10 ans, pas plus. Deux mercredis par mois, ils sont attendus à la mairie de Rouen pour exprimer, échanger et proposer des idées.

A Rouen, les enfants ont leur mot à dire
le Conseil municipal des enfants est avant tout un lieu d'échange.

Ce jour-là, la commission "culture, loisirs" du Conseil municipal des enfants est réunie. Il est 18h et cela dure depuis trente minutes déjà. Une petite trentaine d'écoliers débattent autour d'une longue table de réunion un peu austère. Certains ont les yeux dans le vide, d'autres se trémoussent sur leur chaise ou trouvent sans doute le temps long. D'autres enfin sont plus prompts à lever le doigt et à donner leur opinion. On voit vite les timides, les impliqués, les provocateurs ou les rêveurs. Bref, toutes les facettes humaines dans cette petite assemblée aux voix fluettes.

"On peut s'exprimer"

Ici, pas d'étiquettes politiques, bien sûr, mais tous ont été élus dans les règles de l'art, pour deux ans. Chacun dans son école respective. "Dans mon programme, que j'ai affiché dans l'école, je proposais de créer des activités de chimie et d'avoir plus de matériel de sport", raconte Léonard. Bulletins, isoloirs, deux tours si nécessaire : tous les CM1 de Rouen se frottent au petit frisson de la démocratie. Comme en vrai. Sauf qu'à la fin du compte, tout le monde est content : le perdant devient le suppléant du vainqueur.

Soixante écoliers composent le conseil municipal des enfants de Rouen. Chacun prend part à une ou deux commissions : culture-loisirs, communication, cadre de vie, droit de l'enfant et solidarité. "Ce qui est bien, c'est que ça fait une occupation. Et puis ici, on a le droit de s'exprimer", glisse Coriolan. Après avoir imaginé et conçu l'an passé une bande dessinée visant à améliorer l'hygiène dans les toilettes des écoles, le conseil des enfants planche cette année sur un jeu éducatif autour du thème de la pollution intitulé "Pippo Le Poulpe". L'objectif principal du conseil est de stimuler la discussion, lancer chaque année quelques projets et enrichir, de temps en temps, la réflexion des élus (adultes !) de Rouen.

Récemment, les enfants ont donné leur avis sur les menus de la cantine. "On a demandé du Nutella", glisse une élève de CM2. "Mais bon, il y a de l'huile de palme dedans. On a dit aussi que les frites n'étaient pas très bonnes, qu'on en avait marre des tartines avec du chocolat au goûter et que les couteaux coupaient mal". A quelques exceptions près, il est étonnant de voir le sérieux et l'intérêt que portent également ces petits élus en herbe aux grands sujets.

Dans ce conseil municipal, toutes les écoles de Rouen, publiques comme privées, sont représentées. On compte autant de filles que de garçons et des jeunes issus de toutes les catégories sociales de la ville. Certains, même, dont les parents ne parlent même pas français. Pas sûr que le conseil municipal "seniors" abrite une telle diversité.

Ces écoliers s'orienteront-ils vers la politique une fois adulte ? Impossible de le savoir. Mais sur le petit groupe de trente, cinq ou six ont déjà l'intention de se présenter au Conseil départemental des collégiens.

Thomas Blachère

Origines Le conseil municipal des enfants a vu le jour en 1992 à Rouen. L'école, qui est au cœur des préoccupations des élèves, reste le thème de discussion principal.

Vote Chaque école de Rouen compte deux conseillers, élus en CM1 pour deux ans. Au total, une soixantaine d'écoliers composent le conseil municipal des enfants.

Livre L'une des missions du conseil est de choisir un livre, distribué aux 950 élèves de CM1. Cette année: "Lulu n'est pas superstitieux mais quand même", d'Isabelle Pehourticq.

Apothéose En fin d'année scolaire, tous les petits conseillers se retrouvent en séance plénière, devant les yeux des parents. Cette année, ce sera le 29 mai ou le 5 juin.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du vendredi 24 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
A Rouen, les enfants ont leur mot à dire