En ce moment : Le chant des sirenes - FRERO DELAVEGA Ecouter la radio

Escroquerie : un vieillard abandonné en forêt rouennaise

Le 2 janvier, un groupe de cinq personnes comparaissait devant le tribunal correctionnel de Rouen, pour avoir escroqué et abandonné un retraité au milieu de la forêt. Résumé des faits.

Escroquerie : un vieillard abandonné en forêt rouennaise

Mars 2008, deux jeunes gens déshérités se rencontrent. Leur parcours de vie difficile les rapproche et scelle leur union. L’un et l’autre, âgés d’une vingtaine d’années, tentent de subvenir à leurs besoins.

Le 20 mars, à Caudebec-lès-Elbeuf, un retraité, assis sur un banc, voit une BMW passer avec à son bord cinq personnes. Un jeune en descend pour s’approcher du vieil homme. Ce dernier, saoul, se vante "d’avoir les moyens" et lui propose de l’argent. Il lui retire 40 €. Mais, le bénéficiaire, rejoint par sa petite amie, décide de ne pas s’en contenter…

Au milieu de nulle part

Le couple garde la carte bleue et mémorise le code. Les cinq compères embarquent le retraité en voiture, direction la forêt. Le véhicule s’enlise : la fine équipe descend pour aider aux manœuvres, puis remonte. Tous, sauf le retraité qui se retrouve seul, sans papier, à errer au beau milieu de nulle part.

Pendant ce temps, le couple et l’un de leurs amis écument quelques bars et se ruent dans les magasins régionaux de sport et d’alimentation : Elbeuf, Caudebec-lès-Elbeuf, Saint-Pierre-lès-Elbeuf. Ils dépensent, sans compter, la modique somme de 4.800 €.

La victime, de retour en ville, porte plainte mais demeure incapable de reconnaître ses agresseurs jusqu’au jour où elle repère la fameuse BMW. Le véhicule appartient, en réalité, à la jeune femme ce qui permet aux policiers de clore l’enquête. Le couple et leur ami sont interpellés. La victime est indemnisée par sa banque à hauteur de 4.100 €.

Cinq ans plus tard, soit le 2 janvier dernier, prévenus et victime se sont retrouvés face au tribunal correctionnel de Rouen. Le couple vit désormais séparé et chacun tente de s’insérer socialement et professionnellement. "Je suis sincèrement désolé, Monsieur, et je m’engage à vous indemniser", a affirmé l’inculpé.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Escroquerie : un vieillard abandonné en forêt rouennaise