En ce moment : Pays des merveilles (feat Ceuzany) - Christophe MAE Ecouter la radio

Carpiquet. Ivre, il appelle l'aéroport et prétend vouloir faire exploser un avion avec une bombe

Avion. À la suite d'une déception amoureuse, un homme a déclenché une fausse alerte à la bombe à l'aéroport de Carpiquet le 13 janvier dernier. Âgé de 40 ans, il était jugé le jeudi 1er décembre, au tribunal de la Presqu'île de Caen.

Carpiquet. Ivre, il appelle l'aéroport et prétend vouloir faire exploser un avion avec une bombe
L'homme de 40 ans n'était pas présent à son jugement jeudi 1er décembre, au tribunal de la Presqu'île de Caen.

C'est une affaire peu banale qui a conduit un homme âgé de 40 ans devant les juges du tribunal de la Presqu'île de Caen ce jeudi 1er décembre. Le quadragénaire avait déjà été convoqué le 22 mai dernier, mais en son absence, l'affaire avait été reportée.

Absence à la barre du prévenu

N'ayant toujours pas trouvé nécessaire de se présenter, le prévenu a quand même été jugé cette fois-ci, pour communication de fausses nouvelles concernant un avion en vol et divulgation erronée faisant croire à la destruction de cet appareil.

Le 13 janvier dernier, le prévenu s'alcoolise avec un ami et lui parle d'une déception amoureuse sur Internet qu'il vient de subir. Il pensait avoir trouvé une compagne malgache et il s'est aperçu qu'il s'agissait d'une arnaque. Alors, ce jour-là, sous l'empire de l'alcool, il téléphone à l'aéroport de Carpiquet et annonce : "Il y a une bombe dans l'avion, je vais le faire sauter."

Des faits graves vu le contexte

Il est rapidement identifié grâce à son numéro de téléphone portable. On s'aperçoit que l'individu est bien connu des forces de police. Interpellé, il nie d'abord les faits puis essaie de rejeter la faute sur son camarade.

L'aéroport de Carpiquet ne s'est pas porté partie civile. Dans son réquisitoire, la procureure relate la gravité des faits, surtout dans le contexte actuel. Le prévenu a déjà quatre condamnations à son casier judiciaire, essentiellement pour des faits liés à l'alcool. La procureure regrette l'absence du quadragénaire qui aurait pu s'expliquer durant l'audience. C'est pourquoi elle réclame 6 mois de prison ferme.

Après délibéré, Félicien Victor Eugène est condamné à deux mois d'emprisonnement ferme et interdiction de porter une arme pendant 5 ans.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Carpiquet. Ivre, il appelle l'aéroport et prétend vouloir faire exploser un avion avec une bombe