En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

Pétrole. Les raffineries normandes à l'arrêt, vers une pénurie ?

Industrie. Un mouvement de grève touche l'industrie du pétrole. En Normandie, les deux raffineries ExxonMobil de Port-Jérôme-sur-Seine et Total de Gonfreville-l'Orcher sont à l'arrêt. Faut-il craindre une pénurie à la pompe ? Les industriels se veulent rassurants.

Pétrole. Les raffineries normandes à l'arrêt, vers une pénurie ?
Les deux raffineries normandes sont à l'arrêt.

Un vaste mouvement de grève touche la branche pétrole. Des grèves sont en cours dans toutes les raffineries de France, c'est le cas pour les deux plateformes basées en Normandie : ExxonMobil à Port-Jérôme-sur-Seine et Total à Gonfreville-l'Orcher.

ExxonMobil Gravenchon

Le mouvement a débuté le mardi 20 septembre. La CGT demande la poursuite des négociations salariales, jugées insuffisantes. La direction dit avoir accordé une augmentation moyenne des salaires de 6,5 % pour 2023 et une prime de 3 000 euros. Ce mouvement de grève, suivi par 5 % du personnel de jour et 13 % du personnel en quart selon la direction, a nécessité la mise à l'arrêt des unités de production du site. Plus rien ne sort de la plateforme. Pour autant, ExxonMobil assure que les stations-service peuvent encore être alimentées grâce aux différents dépôts du groupe à travers la France.

Total Gonfreville-l'Orcher

La CGT a appelé à un mouvement de 72 heures, mardi 27 septembre, alors que débutent les négociations salariales au niveau de la branche. Le syndicat annonce 75 % de grévistes côté raffinerie et 55 % côté pétrochimie. Un chiffre contesté par la direction. Par mesure de sécurité, les différentes unités ont été mises à l'arrêt, ce mercredi 28 septembre. La CGT réclame 10 % d'augmentation pour 2022, un dégel des embauches et un plan massif d'investissement pour la France. Les négociations salariales au niveau du groupe n'ont pas encore commencé. Prévues en début d'année 2023, elles ont été avancées à début novembre. Là aussi, Total assure que les stations-service sont toujours approvisionnées.

Vers une pénurie ?

La question se pose à chaque mouvement social dans les raffineries. Si les raffineries en France sont effectivement bloquées actuellement, les industriels se veulent rassurants. Pour l'heure, les stations-service sont toujours approvisionnées. Notre pays dispose de 90 jours de stock de carburant. Reste une incertitude, le comportement des automobilistes. Vont-ils se ruer sur les pompes et créer ainsi une pénurie artificielle ?

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Avatar des commentaires sur La Manche libre
renato76 Il y a 2 mois

Bonjour
je suis le coordinateur syndical FO du groupe Exxonmobil
le nombre de greviste en quart est denviron 70% et non le chiffre que vous mettez et nous en sommes au 11e jour de greve.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Pétrole. Les raffineries normandes à l'arrêt, vers une pénurie ?