En ce moment : CHUPEE - COCOON Ecouter la radio

Handball (N1E). À Gonfreville, un parrain et des rêves d'accession

Handball. Épaulé par le Barjot Gregory Anquetil, le Gonfreville Handball visera le top 4 pour cette saison de Nationale 1.

Handball (N1E). À Gonfreville, un parrain et des rêves d'accession
Le jeune arrière gauche Pierre Lagrange fait partie des sept recrues qui viennent renforcer l'effectif gonfrevillais. - Jerome Dejardins - GH

Avoir les reins solides pour retrouver les pros. C'est en quelque sorte la ligne directrice du Gonfreville Handball (GH), pour les saisons à venir. Le club rouge et noir continue de se structurer en vue d'une montée prochaine en Proligue, il l'espère, en juin 2024. "Nous voulons remettre le hand masculin au cœur de l'agglo du Havre", résume Didier Dutot, président du club depuis deux ans.

Un staff étoffé

Le travail est mené à la fois sur et en dehors du terrain. "Nous continuons à nous structurer financièrement en développant le partenariat privé, mais aussi nos propres revenus issus de la boutique, de la buvette." L'entraîneur, Ibou Diallo, peut désormais s'appuyer sur un préparateur physique, Jérémie Hue, et un adjoint, en la personne de Jérôme Maujean, jusqu'ici affecté aux moins de 18 ans. "C'était important de soulager Ibou, qui est aussi manager sportif du club." Gonfreville peut également compter sur un parrain de taille : Greg Anquetil, le double champion du monde natif d'Harfleur, va épauler son club de cœur. "Il suit notre évolution, nous conseille sur la structure et sportivement", détaille Didier Dutot. L'ancien Barjot, président délégué sportif du club de Bourg-de-Péage (Ligue féminine), a aussi un bon carnet d'adresses, utile en phase de recrutement.

Pour cette saison 2022-2023, le club enregistre neuf départs et sept arrivées, dont celle du pivot Virgile Pinchot, sacré champion de France de Starligue avec Sélestat la saison dernière. Au sein d'une poule homogène de 14 clubs, dont dix sous statut VAP (Voie d'accession au professionnalisme), Gonfreville visera le top 4. Début des hostilités samedi 3 septembre à Cournon, en Auvergne, avant de recevoir Saintes le 10 septembre, au gymnase Auguste Delaune.

Info +

Infos bonus sur Gonfreville

Les adversaires

"Toutes les rencontres sont pièges", estime Didier Dutot, le président gonfrevillais, qui voit en la Nationale 1 Élite un championnat "assez homogène". Angers, relégué du niveau supérieur (Proligue) apparaît l'un des clubs coriaces. Cette saison, la poule compte quatorze clubs. Seuls Martigues, Pau, Annecy et la réserve du PSG Handball n'ont pas de statut VAP (Voie d'accession au professionnalisme).

Des jeunes à 100 %

"L'équipe première est la vitrine, et sans vitrine, il est difficile d'attirer des jeunes", rappelle Didier Dutot. Depuis 2015, le centre d'entraînement est un élément central du club gonfrevillais. Les joueurs qui l'intègrent suivent leur scolarité en parallèle au lycée Schuman Perret. Un effectif qui peut se targuer d'un taux de réussite au bac de 100 %, pour le cru 2022. Pour les U18 France, la saison sportive s'annonce compliquée avec des adversaires très solides comme le PSG, Tremblay ou Chartres. "On repart sur un nouveau cycle, l'objectif sera d'abord de garder le niveau de jeu actuel."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Handball (N1E). À Gonfreville, un parrain et des rêves d'accession