En ce moment : Si No Estás - Inigo QUINTERO Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Basket (Pro B) - Rouen. Franck Maignan : "Il ne faut pas finir ridicule et aujourd'hui, on l'est un peu"

Basketball. La saison de Pro B n'est pas terminée, mais le Rouen Métropole Basket sait déjà qu'il est relégué. Franck Maignan, le manager sportif revient sur cet échec et évoque l'avenir du club promis à la Nationale 1.

Basket (Pro B) - Rouen. Franck Maignan : "Il ne faut pas finir ridicule et aujourd'hui, on l'est un peu"
Franck Maignan est arrivé au début de la saison, en novembre 2021, après le départ de Michel Veyronnet vers l'Asvel, le club de Villeurbanne évoluant en Pro A. - Maéva Parmentier

Franck Maignan, il reste six matchs à jouer et le club ne peut mathématiquement plus se maintenir en Pro B, la descente en Nationale 1 était-elle inévitable ?

C'est une saison cauchemar. Beaucoup de clubs connaissent ce genre de contre-performance. J'ai rarement connu une saison aussi longue. On visait les play-offs et puis, on est dans la descente. Les supporters ne comprennent pas, nous non plus, parce qu'on a de bons joueurs avec une vraie valeur basket, mais la mayonnaise n'a pas pris dans cette équipe. On les a vus sombrer en décembre face à Saint-Vallier (NDLR, les Rouennais s'étaient inclinés à domicile 69 à 92). C'était vraiment un match catastrophique. Quelques jours après, on battait Nancy, les premiers à l'époque, dans un match de très bon niveau. C'est très déroutant d'avoir une équipe qui a deux visages. Parfois, on a l'impression d'être impuissant.

Le club décide de se séparer d'Alexandre Ménard en janvier. Le nouveau coach, Ludovic Pouillard est-il arrivé trop tard pour sauver un groupe déjà fragilisé ?

Ça sera la question qu'on se posera longtemps. Le groupe n'avait pas lâché le coach, il était très solidaire. Ça nous a fait retarder la décision.

Comment les joueurs abordent-ils les derniers matchs dans ce championnat de Pro B maintenant que leur destin est scellé ?

Il faut faire honneur au maillot, et faire plaisir aux gens qui nous soutiennent depuis le départ alors que notre saison est cauchemardesque. Les joueurs ont besoin de faire plaisir, mais ce qui me fait le plus de peine, c'est tous les supporters qui sont derrière nous depuis le début et qu'on déçoit sortie après sortie. C'est incroyable mais la grande majorité d'entre eux sont des vrais supporters et sont encore là.

Comment préparez-vous la saison
suivante, en Nationale 1 ?

Dans l'histoire du RMB, on peut considérer cette descente comme un accident de parcours ; et il faut que ça reste un accident. C'est obligatoire. On le doit à tout le monde, à ceux qui travaillent aux clubs, à nos supporters, nos sponsors, aux collectivités, etc. Ça va être un vrai challenge. On va repartir dans une dynamique de victoire dans un niveau de 3e division. Il faut se méfier et ne pas accuser le coup trop longtemps. Rares sont les clubs qui ont fait l'ascenseur entre la Pro B et la N1 en une seule saison. Il y a un vrai chantier. Il faut repartir d'une feuille blanche en espérant garder quelques éléments.

La physionomie de l'équipe va-t-elle changer la saison prochaine ?

Il va nous falloir quelques semaines pour poser les bases du projet de reconquête de la Pro B. Il faut revenir vite et fort pour montrer que ce n'était qu'un dérapage malheureux. Avec quelle philosophie et quels moyens, il est encore trop tôt pour le dire. Les choses se feront aussi naturellement, il y a des joueurs en fin de contrat, d'autres avec des contrats en cours. Il va y avoir des envies communes de continuer ou de se séparer. Ces discussions n'ont pas encore lieu. Les joueurs ont besoin de rester concentrés sur la fin de saison pour réussir quelques performances pour nos supporters. C'est indispensable de garder la tête haute et de ne pas finir ridicule. Et là, on est un peu ridicule.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble
5 mn de Bayeux et 20 mn de Saint-Lô, à vendre bel ensemble Le Tronquay (14490) 450 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)...
Gouville-sur-Mer, côte ouest Manche (50)... Gouville-sur-Mer (50560) 275€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du samedi 25 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Basket (Pro B) - Rouen. Franck Maignan : "Il ne faut pas finir ridicule et aujourd'hui, on l'est un peu"