En ce moment : LIGHT SWITCH - CHARLIE PUTH Ecouter la radio

En questions. Réorganisation au diocèse de Coutances : "Soutenir toutes les paroisses de proximité"

Religion. Autrefois, le diocèse de Coutances comptait 58 paroisses généralistes, il n'y en aura désormais plus que 15, et donc moins de messes pour les fidèles.

En questions. Réorganisation au diocèse de Coutances : "Soutenir toutes les paroisses de proximité"
Mgr Laurent Le Boulc'h, évêque de Coutances, a présenté jeudi 24 mars la carte de la future réorganisation du diocèse, avec les 15 lieux manifestes eucharistiques de la Manche.

Mgr Laurent Le Boulc'h, évêque de Coutances, a présenté jeudi 24 mars la carte de la future réorganisation du diocèse.

Quelle est la problématique
que vous avez soulevée ?

"Notre souci premier était de réveiller l'Église dans un signe d'Évangile dans la proximité afin d'intensifier le lien local. Nous ne pouvons pas continuer tel que nous le faisons actuellement, avec des communautés vieillissantes et un moindre nombre de prêtres. Comment renouveler l'annonce de l'Évangile dans ces conditions ? Nous ne sommes pas défaitistes, nous ne gérons la fin de l'église."

Quelle est cette nouvelle réorganisation ?

"Il y aura toujours 58 paroisses à la rentrée prochaine, ce qui est structurel ne bouge pas. Par contre, la réforme porte sur la vie des paroisses. Autrefois, on avait 58 paroisses généralistes, il n'y en aura plus que 15. Les autres auront vocation à concentrer la vie d'Église sur tel ou tel aspect, au plus près de la réalité dans une dynamique missionnaire. Nous sommes dans une vision à quelques années, les choses vont changer progressivement. Les messes continueront à être célébrées dans les 15 lieux manifestes eucharistiques de la Manche."

Thierry Anquetil (à gauche), vicaire général et Mgr Laurent Le Boulc'h, évêque de Coutances, ont présenté jeudi 24 mars la carte de la réorganisation du diocèse de Coutances avec les 15 lieux manifestes eucharistiques.

C'est une évolution, pas une révolution ?

"C'est une évolution qui veut faire preuve de réalisme. Il y a moins de prêtres, c'est une réalité. Le prêtre préside l'eucharistie et aujourd'hui, toutes les communautés n'ont pas la force et la vitalité de mener cette vie eucharistique et dominicale. Dans ces 15 lieux principaux, où seront déployés l'eucharistie et le culte, elles pourront proposer d'autres choses, comme des repas partagés, et seront là pour soutenir toutes les paroisses de proximité."

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
En questions. Réorganisation au diocèse de Coutances : "Soutenir toutes les paroisses de proximité"