En ce moment : ARCADE - DUNCAN LAURENCE Ecouter la radio

Rouen. L'étrange disparition de Jordan Michallet : les failles d'une vie brisée de rugbyman

Faits Divers. On l'imaginait taillé dans le roc, un vrai "Lion". Jordan Michallet, 29 ans, ou l'histoire d'une vie brisée…

Rouen. L'étrange disparition de Jordan Michallet : les failles d'une vie brisée de rugbyman
Ce cliché, qui date du 17 décembre dernier, a été publié sur le compte Facebook du club lors de la prolongation de contrat de Jordan Michallet, que son ancien entraîneur, Richard Hill, appelait " le général" ! La disparition de l'ouvreur rouennais reste incompréhensible.

On le voit un sourire timide au coin des lèvres, presque réservé lorsqu'on l'interroge à la télé sur sa vie de sportif de haut niveau. Il parle des matchs, des entraînements, du travail entre les poteaux, des objectifs de la saison.

Il dit que, chaque semaine, il se doit de répéter inlassablement ses gammes "pour être le plus régulier possible et pour essayer d'être le plus performant possible le jour du match".

Son ancien entraîneur, l'Anglais Richard Hill, finaliste de la Coupe du monde de rugby en 1991 et qui fut, comme lui, l'un des artisans de l'accession du club rouennais en Pro D2, le comparait à un "général, celui qui est derrière les soldats pour tout superviser".
Le général, beau gosse, un semblant de sosie d'Olivier Giroud, a été retrouvé sans vie en milieu d'après midi mardi 18 janvier, au pied d'un immeuble en construction, tout près du pont Mathilde qui enjambe la Seine et l'île Lacroix à Rouen. Un étudiant qui se trouvait là a bien tenté de le réanimer, mais en vain. Un policier est arrivé peu de temps après, lui aussi a tenté l'impossible : le décès du jeune rugbyman, licencié depuis 2018 au Rouen Normandie Rugby, en provenance de Strasbourg après avoir joué à Voiron, Grenoble et Bourgoin-Jailleu, a été constaté en milieu d'après midi, des suites d'une chute de plusieurs mètres.

• Lire aussi. [Actualisé] Rouen. Après un accident sur le pont Mathilde, un rugbyman meurt en sautant du quatrième étage

Le monde de l'ovalie sous le choc

L'enquête de police semble en l'état conclure à un suicide : le rugbyman si discret et apprécié de tous se serait jeté dans le vide, selon les premières constatations effectuées au pied de l'immeuble. C'est ce qu'a confirmé le procureur de la République. Peu de temps avant, à l'heure du déjeuner, sa voiture, une Renault Mégane, avait fait une curieuse embardée sur le terre-plein central de la voie du Pont Mathilde, provoquant sur place un sérieux embouteillage. S'agissait-il d'une première tentative de suicide ? C'est ce qui a été avancé.

Cet acte reste pour beaucoup incompréhensible : le rugbyman natif de Voiron, en Isère, qui venait, le 10 janvier dernier, de fêter son 29e anniversaire, marié depuis juin 2020 à Noélie, attendait un heureux événement et rien ne laissait présager une telle issue. Jordan avait choisi d'afficher sur sa page Facebook la photo de son bonheur avec Noélie, tous deux photographiés dans un champ de blé le jour de leur mariage au pied des montagnes.

Le monde de l'ovalie est sous le choc. Son club a fait part de sa "profonde douleur". "C'est un énorme gâchis", a dit l'un des dirigeants. Une cagnotte de solidarité a été mise en ligne et la totalité de la recette du match contre Carcassonne a été aussi reversée à sa famille. Un des partenaires du club dit la tristesse de tous : "Outre son magnifique talent, buteur régulièrement dans le top 5 du championnat, c'était un type bien, plein de simplicité et d'humilité, à l'image de toute cette équipe d'ailleurs."

Des circonstances similaires à celles
du suicide de Christophe Dominici
en novembre 2020

À notre micro, Marjolaine, du groupe des Indomptables qui supporte les Lions rouennais, a dit son émotion : "C'était une belle personne, mon chouchou, quelqu'un de très consciencieux, quelqu'un de humble. Ce qui fait la force d'un grand champion, c'est l'humilité. Et lui, c'était cela. Il était apprécié de tous. Cela va être dur de le remplacer. Et d'ailleurs, il est irremplaçable."

• Lire aussi. Rouen. L'émotion après la disparition du rugbyman Jordan Michallet

La disparition tragique de Jordan Michallet rappelle étrangement celle, dans des circonstances similaires, de Christophe Dominici. Le 24 novembre 2020, l'ancien ailier du XV de France s'était donné la mort en sautant lui aussi du toit d'un immeuble, il avait fait une chute d'une dizaine de mètres. On avait parlé alors de "bouffée délirante" dont aurait été victime le rugbyman.

Vendredi dernier au stade Robert Diochon, les Rouennais encore sous le choc ont été laminés par l'US Carcassonne. Jordan leur manque tellement.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. L'étrange disparition de Jordan Michallet : les failles d'une vie brisée de rugbyman