En ce moment : LE CHANT DES COLOMBES - AMEL BENT Ecouter la radio

Démocratie participative. Rouen se dote de sa convention citoyenne locale

Mairie. La mairie se prête au jeu de la convention citoyenne locale et lance "Rouen citoyenne" ce samedi 15 janvier.

Démocratie participative. Rouen se dote de sa convention citoyenne locale
Les membres de la convention citoyenne locale se réuniront dans la salle du conseil municipal de l'hôtel de ville de Rouen pour le premier week-end de travail.

Quels sont les impacts du réchauffement climatique sur notre ville ? Comment les limiter voire les stopper ? Comment se protéger face aux risques climatiques ou industriels ? Une trentaine de Rouennais pourront tenter de répondre à ces questions. Tirés au sort puis sélectionnés parmi 300 personnes contactées, ils composeront le groupe de la convention citoyenne locale voulue et lancée par la mairie de Rouen samedi 15 janvier.

Ces citoyens seront chargés de rédiger un rapport à la fin de cette convention, qui se déroule sur trois week-ends (les 15 et 16 janvier, 26 et 27 février, et 12 et 13 mars). Le groupe se penche sur des grands thèmes tels que le climat et le risque industriel, ce dernier sujet étant particulièrement concernant à Rouen. Tous les habitants ont en mémoire l'incendie de l'usine Lubrizol. "On fait le constat qu'on n'est pas forcément préparé à ce type de catastrophe. On invite les citoyens à réfléchir sur comment l'éviter", explique Laura Slimani, adjointe au maire en charge notamment de la démocratie locale et participative.

Tous ces citoyens seront éclairés par des experts dans leur domaine. Régis Saadi, à la tête de France Chimie Normandie pour le risque industriel par exemple, ou encore Benoît Laignel, président du GIEC local, le comité scientifique sur le climat en Normandie. Chaque proposition citoyenne sera étudiée par les services de la mairie. Certaines seront votées en conseil municipal puis appliquées, d'autres non : "Nous serons transparents et expliquerons pourquoi une proposition a été acceptée ou rejetée", assure le maire de Rouen, Nicolas Mayer-Rossignol.

Pour jouer le jeu de la transparence, la mairie veut créer une assemblée citoyenne indépendante composée des mêmes personnes pour veiller au suivi de la convention.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Démocratie participative. Rouen se dote de sa convention citoyenne locale