En ce moment : LE DERNIER JOUR DU DISCO - JULIETTE ARMANET Ecouter la radio

Suisse Normande. Étude scientifique : les efforts des ultratrailers passent au crible

Sports. Benoit Mauvieux, chercheur à Caen, va étudier les efforts d'ultratrailers à Clécy jeudi 11 novembre. Interview.

Suisse Normande. Étude scientifique : les efforts des ultratrailers passent au crible
Un trail scientifique est organisé à Clécy ce jeudi 11 novembre. Benoit Mauvieux, chercheur à Caen, est à l'origine de ce projet unique au monde. - Elise Delannoy

C'est un projet inédit qui a lieu jeudi 11 novembre. Les efforts de soixante ultratrailers à Clécy, en Suisse Normande, vont être examinés dans le cadre d'un projet de recherche mené par Benoit Mauvieux, chercheur à l'Inserm (Institut national de la santé et de la recherche médicale) à Caen.

Qu'est-ce que le trail scientifique ?

"C'est une expérience qui a pour but de comprendre la capacité d'endurance des ultratrailers dans des conditions extrêmes.

Cette recherche est une première mondiale car elle réunit une quinzaine de laboratoires dans des conditions réelles avec autant de coureurs. En général, c'est difficile techniquement et logistiquement à mettre en place. On s'est aperçu qu'on avait peu de données scientifiques sur ce qu'il se passe dans le corps des athlètes quand on court sur une distance aussi longue."

Qui sont les participants ?

"Ils seront soixante ultratrailers, des habitués aux coureurs lambda. Ils viennent de toute la France : un tiers de la Normandie et le reste du Nord et des Alpes. Certains vont terminer la course en 24 heures, d'autres en 48 heures. Ils vont devoir parcourir 154 km (6 tours de 27 km) avec 6 000m D+. Ils ont été séduits car ils veulent comprendre leurs ressentis et ce qu'il se passe dans leur corps pendant une course."

À quoi vont servir ces données ?

"Elles vont être publiées dans des revues scientifiques. Une maison d'édition va nous suivre pour écrire un ouvrage pédagogique destiné au grand public, avec des interviews de tous les chercheurs présents.

On veut aussi vulgariser ces données pour les ostéopathes, médecins, kinésithérapeutes et entraîneurs qui ont besoin de comprendre les spécificités de ces coureurs. Ces données vont être transposables à d'autres domaines, comme une course en voile en solitaire, une course cycliste ou des tâches professionnelles qui soumettent l'organisme à haute pression.

Les premiers articles devraient sortir d'ici un an, après validation de la communauté scientifique."

De quels outils disposez-vous pour cette étude ?

"On va pouvoir avoir des données en temps réel grâce à des capteurs. Certains seront placés sur les chaussures (foulée, vitesse…), sur la peau (composition de la sueur), dans la peau (calcul de la glycémie) et d'autres seront avalés sous forme de gélule pour calculer la thermorégulation. Les coureurs porteront aussi un gilet très léger pour avoir des données sur la fréquence cardiaque et respiratoire, le sommeil, la fatigue… Il y aura aussi 600 prises de sang à analyser. On sera installés à la base Lionel Terray de Clécy.

L'étude ne s'arrête pas le jour J de la course. Les participants auront aussi une électrode posée sur le front au moment du sommeil, avant et après la course."

Combien coûte ce projet ?

"Cela représente environ 500 000 € dont une enveloppe de 350 000 € de la Région Normandie grâce au Fonds européen pour le développement d'aide à la recherche."

Y a-t-il d'autres projets à l'avenir ?

"On espère présenter l'ensemble des résultats du trail scientifique de Clécy dans un congrès en 2022. La même année, on a le projet d'un deuxième trail avec une durée identique de 48 heures mais une distance différente. Et puis, pour 2023, je suis déjà en train d'imaginer une course sur l'île de la Réunion avec des conditions climatiques difficiles, chaudes et humides. Clécy doit nous servir de base et de plateforme internationale pour la recherche."

Ce dimanche 7 novembre, a lieu un premier congrès international sur l'ultra endurance et les conditions extrêmes. Il se déroule au Campus 1 de l'Université de Caen, à la salle Aula Magna et l'amphithéâtre Pierre Daure.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Suisse Normande. Étude scientifique : les efforts des ultratrailers passent au crible