En ce moment : LOST - MAROON 5 Ecouter la radio

Cherbourg-en-Cotentin. Des patients plus angoissés depuis la pandémie

Psychologie. Le Président Emmanuel Macron a annoncé le remboursement des consultations de psychologues à partir de 2022. Selon une dernière enquête, 15 % des Français montrent des signes d'un état dépressif, soit 5 points de plus qu'avant la pandémie. Une tendance constatée par deux psychologues cherbourgeoises.

Cherbourg-en-Cotentin. Des patients plus angoissés depuis la pandémie
"La forme des symptômes a changé, j'ai retrouvé beaucoup d'angoisses phobiques, notamment chez les enfants, mais aussi des burn-out chez les adultes", constate, depuis le début de la pandémie, Catherine Burel, psychologue clinicienne et psychanalyste à Cherbourg.

À partir de 2022, les consultations de psychologue seront "remboursées pour tous les Français sur prescription médicale", avec une première consultation à 40 euros, puis sept autres, sous forme de forfait, à 30 euros, a annoncé le Président Emmanuel Macron mardi 29 septembre, en clôture des Assises de la santé mentale et de la psychiatrie. "Faire des séances à 40 ou 30 euros [contre 50 euros minimum], ce n'est pas viable pour notre activité en libéral, et ça décrédibilise notre métier", souffle Cécile Monsch, psychologue clinicienne à Cherbourg, qui constate que la pandémie a augmenté les troubles chez ses patients : "Angoisse, anxiété, burn-out, dépression, problème de couple… Il y a aussi une recrudescence de phobie scolaire. Les adolescents ont été énormément impactés, et certains ont décroché du système scolaire." Même constat du côté de Catherine Burel, psychologue clinicienne et psychanalyste depuis 20 ans, à Cherbourg.

Catherine Burel parle de l'impact de la pandémie sur les patients

Pour autant, la prescription ne rassure pas la professionnelle. Elle craint pour l'indépendance de son métier : "Certains médecins pourront nous demander des comptes rendus réguliers pour justifier une prescription de renouvellement. Et c'est quand même le patient qui est le mieux placé pour savoir ce dont il a besoin", estime-t-elle. Elle préférerait que cet argent soit injecté pour la formation et le recrutement de professionnels, notamment de psychiatres, dans des structures qui proposent déjà des soins gratuits, afin de réduire les délais d'attente.

D'après le chef de l'État, 800 postes seront créés dans les Centres médico-psychologiques (CMP) à partir de l'année prochaine.

Catherine Burel, psychologue clinicienne et psychanalyste

Selon les derniers résultats de l'enquête CoviPrev publiés le 17 septembre, 15 % des Français montrent des signes d'un état dépressif, soit 5 points de plus par rapport à la période avant la pandémie, et 23 % des signes d'un état anxieux (+10 points). Enfin, 10 % ont eu des pensées suicidaires au cours de l'année (+5 points).

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
Cherbourg-en-Cotentin. Des patients plus angoissés depuis la pandémie