En ce moment : TAILLE HUMAINE - DELTA Ecouter la radio

Seine-Maritime. Et si le vaccin contre la Covid-19 était obligatoire pour les soignants ?

Santé. Agnès Firmin Le Bodo, députée Agir de Seine-Maritime, va déposer une proposition de résolution pour étendre l'obligation vaccinale contre la Covid-19 et la grippe saisonnière aux soignants.

Seine-Maritime. Et si le vaccin contre la Covid-19 était obligatoire pour les soignants ?
Faut-il ou non rendre obligatoire la vaccination à la Covid-19 pour les soignants ?

Faut-il obliger les personnels de santé à se faire vacciner contre la Covid-19 ? La députée de la 7e circonscription de Seine-Maritime, Agnès Firmin Le Bodo, y est favorable. Elle va même déposer à l'Assemblée nationale une proposition de résolution pour étendre l'obligation vaccinale contre le coronavirus et la grippe saisonnière aux soignants.

"Le taux d'adhésion actuel des personnels à la vaccination m'interpelle. Il est important que les parlementaires se saisissent de ce débat qui revient déjà régulièrement au sujet de la grippe", estime l'élue Agir, qui avait reçu sa première injection du vaccin Pfizer le lundi 11 janvier, à l'hôpital Monod du Havre, en tant que pharmacienne âgée de plus de 50 ans.

"Les soignants sont déjà obligés de se vacciner contre certaines pathologies, comme l'hépatite B, pour travailler dans certains établissements comme un EHPAD ou un hôpital", rappelle Agnès Firmin Le Bodo.

Que dit-elle aux soignants qui préfèrent laisser leur dose aux personnes vulnérables ? "Je crois que c'est un faux débat. Les personnes les plus vulnérables sont prioritaires et ça a été le sens de la première phase de vaccination, dans les EHPAD et pour les plus de 75 ans. Mais les vaccins arrivent de plus en plus nombreux, il faut se servir de cette chance. En se protégeant, les personnels protègent les personnes qu'ils soignent."

Agnès Firmin Le Bodo - députée de la 7e circonscription de Seine-Maritime

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
3 commentaires

Vytavy05/03/2021 - 19h07

Elle est où la démocratie. .
Si le vaccin est imposé il risque d'y avoir des démissions en pagaille.
Ce sont des professionnels de santés responsables, alors nous leurs devons le respect.
Dans un premier temps, laisser le choix aux soignants de choisir leur vaccins
ensuite la réputation des vaccins finalisera leurs choix.

Signaler ce commentaire

Claude05/03/2021 - 19h03

L'obligation vaccinale n'a de sens que dans la mesure où celui-ci protègerai de la contamination, ce qui n'est pas prouvé actuellement. Il protègerai des formes graves la personne malade si j'en crois les résultats des labo.. Sans compter sur les labo. Qui jouent aux apprentis sorciers dans la précipitation qu'impose ce virus. Agnès Firmin Le Bodo a-t-elle quelques intérêts financiers dans cette affaire ? Elle devrait davantage porter la voix des médecins qui s'efforcent de soigner les malades et qui ont de vrais résultats avec des médicaments moins sensationnels mais efficaces.

Signaler ce commentaire

minuit05/03/2021 - 18h35

Perso je pense qu'il faut toujours laisser le choix au personnel hospitaliers.
Ce vaccin a rendu malade de nombreux soignants (voir les differents hopitaux St Lo ,Brest , Bayeux etc etc )car a priori ce vaccin ne correspond pas aux jeunes soignants.

Signaler ce commentaire
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Seine-Maritime. Et si le vaccin contre la Covid-19 était obligatoire pour les soignants ?