En ce moment : Crois moi (feat Adeline LOVO) - Gaëtan ROUSSEL Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Contournement Est de Rouen. Le préfet s'explique sur le "compte à rebours" donné aux collectivités

Route. Lors de ses vœux à la presse mardi 26 janvier, le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, est revenu sur l'un des dossiers importants de cette année : l'aboutissement, ou non, du projet de contournement Est de Rouen.

Contournement Est de Rouen. Le préfet s'explique sur le "compte à rebours" donné aux collectivités
Le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, a rappelé qu'un calendrier doit être respecté pour mener à bien le futur projet autoroutier.

Avec son premier courrier en date du 4 décembre, puis un nouveau le 13 janvier, le préfet de la Seine-Maritime, Pierre-André Durand, a remis le dossier du contournement Est de Rouen sur la table. "Dans le calendrier du projet, un concessionnaire doit être choisi en 2022, et donc la procédure de désignation et d'échange va s'étaler, auparavant, sur un an", a-t-il rappelé lors de ses vœux à la presse, mardi 26 janvier.

Se positionner d'ici l'été

C'est pourquoi le représentant de l'État a demandé aux trois collectivités locales qui financent le projet de confirmer, ou non, leur position, afin de tenir ce calendrier qui va s'accélérer à compter de cet été. "J'ai laissé passer les dernières échéances électorales et mon premier courrier a laissé la possibilité, à trois reprises, pour les collectivités locales, de se prononcer lors de leurs séances plénières", indique Pierre-André Durand.

Le préfet rappelle que le projet, dont l'utilité publique a été validée par le Conseil d'État, est l'un des quatre dossiers qui a été retenu dans le cadre de la Loi d'orientation des mobilités. "L'État n'imposera pas une infrastructure qui n'est pas souhaitée", ajoute Pierre-André Durand, comme le ministre des Transports l'avait indiqué quelques jours auparavant au Sénat. En clair, si une collectivité locale se positionne contre le projet, le dossier est enterré.

"Il faut souligner que ce projet a un effet levier formidable, il permet, en investissant quelques dizaines de millions d'euros, d'en avoir plusieurs centaines de l'État", défend le préfet. Il a d'ailleurs redonné les arguments en faveur du contournement Est dans ses différents courriers et se dit à disposition des élus pour répondre à différentes interrogations techniques.

Les discussions se poursuivent

D'ailleurs, le dialogue se poursuit pour trouver une issue favorable au projet. "Il y a une contradiction à refuser le contournement Est mais à mettre en place une Zone à faible émission dans la Métropole", argumente Pierre-André Durand, qui insiste sur le "travail de qualité" qu'il mène avec les élus locaux dans le département sur l'ensemble des sujets, qu'ils soient liés ou non à ce dossier.

• Lire aussi : A133 - A134 : le monde économique met la pression en attendant le vote de la Métropole

Si le Département de la Seine-Maritime a confirmé son financement, la Région Normandie devrait se prononcer le lundi 15 février et le doute plane encore pour la Métropole de Rouen, même si le prochain conseil est fixé au lundi 8 février.

"Si la Métropole choisit de ne pas se prononcer lors de ce conseil, il n'y a pas de couperet, précise le préfet de la Seine-Maritime. Il n'y a pas de problème à ce que ce sujet soit examiné en mars ou en avril. Il sera plus compliqué si la Métropole choisit de ne pas délibérer du tout sur le projet cette année." Pour livrer un éclairage dans ce débat, le préfet indique par ailleurs que les études sur l'alternative d'un contournement par l'Ouest seront rendues publiques très prochainement.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
La Bresse, dans les Vosges...
La Bresse, dans les Vosges... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Contournement Est de Rouen. Le préfet s'explique sur le "compte à rebours" donné aux collectivités