En ce moment : FINGERS CROSSED - LAUREN SPENCER-SMITH Ecouter la radio

Cherbourg-en-Cotentin. Tests antigéniques : comment ça marche ?

Santé. Des nouveaux tests, dits antigéniques, sont actuellement déployés en Normandie, à destination entre autres des services d'urgence, des infirmiers libéraux, médecins, et pharmacies. Objectif ? Tester rapidement les patients qui pourraient être atteints du coronavirus. Reportage avec une infirmière libérale à Cherbourg.

Cherbourg-en-Cotentin. Tests antigéniques : comment ça marche ?
Christine Mollien, infirmière libérale à Cherbourg-en-Cotentin, a effectué jeudi 5 novembre, un premier essai du test antigénique avec un résultat en quelques minutes.

De nouveaux tests Covid, dits antigéniques, sont déployés en Normandie, dans certains services d'urgence (un quart en Normandie), cabinets de médecine, infirmiers et pharmacies. Introduits par voie nasale, ils sont semblables aux tests RT-PCR, mais fournissent un résultat en quelques minutes.

"Ça se lit un peu comme un test de grossesse", explique Christine Mollien, infirmière libérale à Cherbourg-en-Cotentin, qui a effectué un premier essai jeudi 5 novembre, à domicile.

Christine Mollien

Hélène Garnier, infirmière dans le même cabinet, a exceptionnellement servi de cobaye à sa consœur, car son mari a été testé positif une semaine auparavant. "C'est exactement comme un test PCR, on l'introduit de la même manière. C'est très désagréable, mais ce n'est pas douloureux", explique-t-elle. En une quinzaine de minutes, le résultat tombe : négatif. Hélène attend celui du test-PCR pour savoir si le premier est exact, car la fiabilité de ces nouveaux tests ne serait pas assurée à 100 %.

Pour autant, Christine Mollien en a déjà une soixantaine à disposition : "Ça nous permet une lecture immédiate."

Hélène Garnier

Les patients qui veulent réaliser ces tests doivent répondre à certains critères. Il faut être âgé de moins de 65 ans, ne pas présenter de comorbidité (ou maladie chronique), avoir des symptômes depuis moins de quatre jours et ne pas être "cas contact" d'une autre personne qui a déjà été testée positive. Ce test est remboursé par la sécurité sociale.

Le Centre hospitalier public du Cotentin, à Cherbourg, a reçu 19 200 tests antigéniques, 2 275 tests ont déjà été délivrés aux EHPAD et Maison d'accueil spécialisé (MAS).

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Cherbourg-en-Cotentin. Tests antigéniques : comment ça marche ?