En ce moment : COLD HEART (FEAT DUA LIPA) - ELTON JOHN Ecouter la radio

Le Havre. La colère noire des blouses blanches

Mouvement social. Le mardi 16 juin, à 9 h 30, 200 personnes se sont rassemblées devant la sous-préfecture du Havre, dans le cadre d'une journée d'action nationale des personnels soignants.

Le Havre. La colère noire des blouses blanches
Ce drap blanc a été accroché le mardi 16 juin, aux grilles de la sous-préfecture du Havre, par des personnels soignants dans le cadre d'une journée d'action nationale.

Les manifestants vont occuper le terrain toute la journée. Plusieurs actions sont prévues, le mardi 16 juin, au Havre, dans le cadre d'une journée d'action nationale des personnels soignants. Avant les rassemblements sur le parvis de l'hôpital Jacques-Monod à midi et dans les jardins de l'hôtel de ville à 18 heures, ce sont environ 200 personnes qui sont venues dénoncer leurs conditions de travail à 9 h 30, devant la sous-préfecture. Autres revendications : la revalorisation des salaires ou encore le fait d'avoir des effectifs à la hauteur des besoins. Parmi les manifestants, nous avons rencontré deux aides-soignantes, Cindy Bussy et Claudie Fécamp, respectivement en poste depuis 5 et 30 ans dans un EHPAD du Havre. La première gagne 1 200 à 1 300 euros nets par mois en étant à 80 %, alors que la seconde, très expérimentée, touche 2 100 euros en comptant la prime de nuit et en ayant le statut d'aide-soignante principale. "On veut une augmentation d'au moins 300 euros mensuels", indiquent ces deux femmes passionnées par leur métier, bien décidées à poursuivre leur carrière dans la profession, même si leur quotidien n'est pas toujours rose. Claudie Fécamp raconte : "Je suis seule la nuit pour 56 résidents. Les conditions sont difficiles : on travaille dix heures de suite et il n'y a pas de reconnaissance."

Deux aides-soignantes investies

En première ligne dans la lutte contre le coronavirus, les personnels soignants attendent plus de reconnaissance et de considération.

Le carton, l'un des supports préférés des manifestants, pour exprimer leur colère.

Galerie photos
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Havre. La colère noire des blouses blanches