En ce moment : ON S'AIMERA TOUJOURS - COEUR DE PIRATE Ecouter la radio

Caen. Les agriculteurs du Calvados rassemblés pour dire "stop à l'agribashing"

À Caen (Calvados), les agriculteurs ont répondu présents à l'appel à mobilisation de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs, mardi 8 octobre 2019. Un cortège de plus de soixante tracteurs a tourné autour du périphérique dans la matinée.

Caen. Les agriculteurs du Calvados rassemblés pour dire
Les agriculteurs se sont rassemblés place Foch vers 12 h 30, après avoir tourné en tracteur sur le périphérique de Caen dans la matinée. - Charlotte Hautin

"Stop à l'agribashing", "Pas d'avenir sans agriculteurs", "N'importons pas l'agriculture que nous ne voulons pas". Ces slogans étaient affichés sur les tracteurs d'agriculteurs du Calvados, mardi 8 octobre 2019, lors de la manifestation nationale à l'appel de la FNSEA (Fédération nationale des syndicats d'exploitants agricoles) et des JA (Jeunes Agriculteurs). "Il y a un ras-le-bol général, nous sommes critiqués, bafoués, accusés d'être des pollueurs. On se fait attaquer sur nos exploitations, on en a marre", réagit Christophe Macé, Président de la FDSEA 14.

Pour marquer le coup à Caen (Calvados), entre soixante et soixante-dix tracteurs se sont réunis sur le périphérique pour une opération escargot dans la matinée. Ils se sont répartis en quatre groupes au départ d'Ifs, Giberville, Côte de Nacre et Carpiquet. Vers 12 h 30, un groupe d'une cinquantaine de personnes étaient déjà rassemblées Place Foch avant d'être rejointes par le cortège de tracteurs.

Les agriculteurs ont garé leurs tracteurs le long de la prairie. - Charlotte Hautin

"On est épuisés psychologiquement d'entendre tous les jours que l'on produit du poison. Les gens ont besoin d'agriculteurs pour se nourrir et on fait bien notre travail", témoigne Guillaume, agriculteur à Ifs. Un autre ajoute "on nous fixe de plus en plus de règles sur nos cultures, l'utilisation de produits phytosanitaires et à côté de ça on importe des produits de l'étranger".

Informer

"Notre but aujourd'hui n'est pas de gêner, explique Christophe Macé. On est partis à 10 h pour laisser les gens aller au travail, on va partir à 16 h pour qu'ils puissent rentrer. C'est une action pacifique. Nous voulons juste que les gens soient informés de notre situation et qu'ils comprennent". Une idée partagée par bon nombre d'agriculteurs présents, comme Thierry Leboucher, agriculteur à Giberville : "J'invite les gens à venir dans les exploitations pour discuter, et mieux connaître ce milieu".

Galerie photos
Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Jeu-Concours : devinez qui sera élue Miss France 2022
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Les agriculteurs du Calvados rassemblés pour dire "stop à l'agribashing"