En ce moment : HOLD MY HAND - LADY GAGA Ecouter la radio

Rouen. Immobilier : C'est le moment d'acheter dans l'agglomération rouennaise

Avec des taux d'emprunt toujours attractifs, le marché de l'immobilier se porte bien, attirant de nouveaux accédants, notamment dans l'agglomération rouennaise (Seine-Maritime).

Rouen. Immobilier : C'est le moment d'acheter dans l'agglomération rouennaise
À Rouen, il est plus intéressant d'acheter des maisons anciennes plutôt qu'un appartement, mais l'immobilier neuf attire beaucoup les accédants.

Le marché immobilier se porte bien en Seine-Maritime. Preuve en est, de nouveaux accédants arrivent pour acquérir leur logement, en profitant des taux d'emprunt attractifs. Il devient ainsi intéressant de devenir propriétaire, plutôt que de rester locataire. La durée de détention d'un bien, dans l'agglomération rouennaise, est d'ailleurs en augmentation. "Un bien immobilier est conservé aujourd'hui plus de 10 années, contre 7 années il y a 3 ans", explique le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Rouen (Seine-Maritime) dans sa dernière étude sur le marché immobilier, publiée mercredi 24 avril 2019, portant sur une période du 1er janvier au 31 décembre 2018.

La périphérie plutôt que Rouen

Pour acheter, il est préférable de choisir la périphérie rouennaise, plutôt que le cœur de ville. Les prix ont baissé de 4,7 % en un an pour les appartements anciens pour atteindre 1 390€ du mètre carré (prix médian), à égalité avec l'agglomération dieppoise. C'est ainsi le secteur le moins cher en Seine-Maritime alors que Rouen tient la tête du classement avec 2 250€/m², en hausse de 3,7 % sur un an.

Si un acheteur souhaite vraiment s'installer dans la ville aux cent clochers, et non aux alentours, il faut préférer les maisons anciennes. Le prix médian, en Seine-Maritime, est de 153 000€, ainsi la périphérie rouennaise se situe un peu au-dessus à 168 000€ pour une maison ancienne, en légère hausse de 1,4 % sur un an. Rouen se positionne au-dessus avec un prix médian de 180 000€ mais marquant une forte diminution de 7,2 %. C'est le Havre, qui tient la première place de ce classement.

Dans le détail, à Rouen, c'est le quartier Saint-Clément et Jardin des plantes qui est le moins cher pour les maisons anciennes avec 148 800€ de prix médian, près de deux fois moins cher que les coteaux nord (346 500€, en forte hausse de 8,6 % sur une année). À noter la chute très marquée du prix des maisons anciennes dans les quartiers est de Rouen avec -18,6 %.

Ruée sur les appartements neufs

Les acheteurs sont surtout à la recherche d'un autre type de bien à Rouen : les appartements neufs. Les ventes sont en hausse de 24,3 % dans le département, confirmant le dynamisme engagé depuis le début de l'année 2017. L'agglomération rouennaise profite notamment du développement de nombreux programmes immobiliers qui attirent les primo-accédants grâce à différents dispositifs fiscaux.

À l'inverse, un dernier secteur est en baisse dans le département, celui des terrains à bâtir. -19,2 % des ventes en 2018, par rapport à 2017. Le prix médian est de 58 000€ en Seine-Maritime, avec une très faible évolution sur les dix dernières années (-0,3 %). "Malgré le contexte économique et politique tumultueux, l'acquisition de la résidence principale reste une priorité et gage de sécurité", ajoute le conseil régional des notaires de la cour d'appel de Rouen.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Immobilier : C'est le moment d'acheter dans l'agglomération rouennaise