En ce moment : KISS ME - DERMOT KENNEDY Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Mattis promet une "réaction militaire massive" si Pyongyang utilise l'arme nucléaire

Le secrétaire américain à la Défense James Mattis a prévenu samedi que la Corée du Nord s'exposerait à "une réaction militaire massive" si elle utilisait l'arme nucléaire.

Mattis promet une "réaction militaire massive" si Pyongyang utilise l'arme nucléaire
Le secrétaire américain à la Défense, James Mattis, lors d'une conférence de presse avec son homologue sud-coréen Song Young-Moo, à Séoul, le 28 octobre 2017 - JUNG Yeon-Je [pool/AFP]

"Toute attaque contre les Etats-Unis ou contre nos alliés sera vaincue", a déclaré James Mattis, en visite en Corée du Sud, alliée des Etats-Unis.

"Tout usage d'armes nucléaires par le Nord suscitera une réaction militaire massive, efficace et écrasante", a prévenu le responsable américain lors d'une conférence de presse conjointe à Séoul avec son homologue sud-coréen Song Young-Moo.

Washington "n'accepte pas une Corée du Nord nucléaire", a rappelé le secrétaire à la Défense.

M. Mattis n'a pas spécifié quel type d'usage de l'arme nucléaire entraînerait une réaction militaire américaine. Le ministre nord-coréen des Affaires étrangères Ri Yong-Ho a déclaré en septembre en marge de l'Assemblée générale de l'ONU que son pays pourrait tester une bombe nucléaire au-dessus de l'océan Pacifique.

La tension reste très élevée dans la péninsule coréenne depuis que le régime de Pyongyang a effectué son sixième essai nucléaire et procédé à plusieurs tests de missiles balistiques théoriquement capables d'atteindre le territoire continental des Etats-Unis.

Le numéro un nord-coréen Kim Jong-Un et le président américain Donald Trump ont régulièrement échangé des menaces guerrières verbales et des insultes personnelles.

Une déclaration énigmatique de M. Trump affirmant début octobre qu'"il n'y a qu'une seule chose qui marchera" avec la Corée du Nord a relancé les spéculations sur la possibilité d'un conflit armé.

M. Trump doit effectuer sa première visite présidentielle en Corée du Sud les 7 et 8 novembre, dans le cadre d'une tournée asiatique qui le mènera aussi au Japon, en Chine, au Vietnam et aux Philippines.

Le président des Etats-Unis doit notamment prononcer un discours au parlement sud-coréen et visiter une base militaire américaine.

M. Mattis a assuré samedi que la diplomatie restait "le mode d'action préféré" des Etats-Unis pour résoudre la crise. Mais "nos diplomates sont le plus efficace lorsqu'ils sont soutenus par une force militaire crédible", a-t-il ajouté.

M. Mattis s'est rendu vendredi dans la zone démilitarisée (DMZ) qui sépare les deux Corées, où il a déclaré que les Etats-Unis souhaitaient une "solution diplomatique" à la crise.

"Comme l'a dit clairement le secrétaire d'Etat (Rex) Tillerson, notre but n'est pas la guerre, mais plutôt la dénucléarisation complète, vérifiable et irréversible de la péninsule coréenne", a déclaré le responsable américain dans le village frontalier de Panmunjom.

Il a indiqué que son homologue sud-coréen Song Young-Moo et lui avaient "réaffirmé (leur) engagement mutuel en faveur d'une solution diplomatique pour faire face au comportement irresponsable et hors-la-loi de la Corée du Nord".

M. Mattis a appelé samedi Pyongyang à "ne pas se faire d'illusions", relevant que la Corée du Nord est militairement "surclassée" par les Etats-Unis et par la Corée du Sud, qui héberge sur son territoire 28.500 soldats américains.

Des conseillers de M. Trump soulignent cependant que les options militaires des Etats-Unis dans la péninsule sont limitées: la Corée du Nord dispose le long de la frontière de très importantes forces d'artillerie et de missiles à courte portée qui pourraient faire des dizaines de milliers de victimes en Corée du Sud au début d'un éventuel conflit.

Séoul, la capitale sud-coréenne, qui compte 10 millions d'habitants, ne se trouve qu'à 50 kilomètres de la frontière.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
loue très beau chalet...
loue très beau chalet... La Bresse (88250) 0€ Découvrir
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du jeudi 25 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Mattis promet une "réaction militaire massive" si Pyongyang utilise l'arme nucléaire