En ce moment : THE HILLS - THE FAIM Ecouter la radio

Caen. Normandie : 18 mois de prison avec sursis pour le commerçant qui avait tiré sur ses cambrioleurs

Un commerçant de Saint-Julien-sur Sarthe (Orne) a été condamné ce jeudi 6 octobre 2016 à 18 mois de prison avec sursis et à l'interdiction de détenir une arme, pour avoir tiré sur des cambrioleurs de son magasin de moto. Les trois cambrioleurs écopent d'un ou deux ans de prison ferme.

Caen. Normandie : 18 mois de prison avec sursis pour le commerçant qui avait tiré sur ses cambrioleurs
Dans la nuit du 23 au 24 juin 2013 un commerçant avait tiré sur des cambrioleurs, devant son magasin à st Julien sur Sarthe (Orne). - Eric Mas

Un commerçant installé le long de la route nationale 12 à Saint-Julien-sur-Sarthe (Orne), entre Alençon et Mortagne-au-Perche, a été condamné ce jeudi 6 octobre 2016 à 18 mois de prison avec sursis et à l'interdiction de détenir une arme. Il avait tiré sur des cambrioleurs devant son magasin de moto. C'était la 28e fois qu'il était cambriolé…

Le détail des faits

Les faits se sont déroulés à Saint-Julien-sur Sarthe, vers 3 heures du matin, dans la nuit du 23 au 24 juin 2013.
Le commerçant était à son domicile, lorsque l'alarme de son magasin s'est déclenchée. Il a pris son fusil, il est monté dans sa voiture et lorsqu'il est arrivé sur place, il a surpris plusieurs cambrioleurs qui avaient découpé la clôture autour de son magasin.

Le commerçant fait feu

Les voleurs ont alors voulu s'enfuir en voiture. Le commerçant a tiré un premier coup de feu lorsque le véhicule manoeuvrait, puis un second coup de feu lorsque la voiture a foncé sur lui.
Selon les expertises, trois coups de feu au moins ont été tirés.
Deux cambrioleurs ont été atteints par des plombs. Un a été grièvement blessé à la tête et s'est réfugié à l'hôpital de Dreux (Eure-et-Loir).

Mémoire sélective

Le commerçant n'a pas immédiatement prévenu les gendarmes, il a d'abord nettoyé, puis rangé son arme. Lorsque les forces de l'ordre sont arrivées, le commerçant ne leur a pas dit qu'il avait fait usage de cette arme. Ça n'est que beaucoup plus tard, lorsque la voiture des cambrioleurs a été retrouvée, que les gendarmes se sont aperçus qu'elle était criblée de plombs.

Légitime défense, ou pas?

Dans ses réquisitions, la procureur de la République a estimé qu'il n'y avait pas "légitime défense", expliquant que dans cette affaire, chaque partie était tour à tour coupable et victime. Elle a requis deux ans de prison, dont un an ferme, contre le commerçant. "J'en ai les pattes sciées", a juste déclaré celui-ci à la sortie de l'audience, à laquelle assistaient une bonne quarantaine de membres de son comité de soutien.

Peines de prison

Le tribunal correctionnel d'Alençon a rendu son délibéré dans la soirée. Il a condamné: le commerçant à 18 mois de prison avec sursis et interdiction de détenir une arme. Les malfrats ont, eux, été plus lourdement condamnés. Haroon Rachid, l'un des cambrioleurs, absent à l'audience s'est vu condamner à un an de prison ferme. Hadama Samassa et Cyril Legeai, les autres cambrioleurs, qui ont reconnu les faits qui leur étaient reprochés, ont écopé de deux ans de prison ferme et de 5000 euros d'amende.
Le tribunal correctionnel d'Alençon (Orne) examinera l'aspect financier de la condamnation du commerçant le 2 novembre 2016.

A LIRE AUSSI.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
4 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
dan50 06/10/2016 - 22h49
Signaler ce commentaire

Une décision judicieuse pour les malfrats en herbe. ...

Les commentaires sur Tendance Ouest
14francky 07/10/2016 - 07h23
Signaler ce commentaire

En faite c est ou tu attend qu'il te tire dessus et tu risques de mourir... ou tu prends les devants et tu risques la prison... encore mieux les cambrioleurs peuvent même porter plainte contre lui... bah oui quoi laissons les cambrioler tranquillement ...désolant

Les commentaires sur Tendance Ouest
Lemelois 08/10/2016 - 03h48
Signaler ce commentaire

Ce n est pas 28 mais 53 cambriolages qu'il a subi !!!!

Les commentaires sur Tendance Ouest
Superjustice 08/10/2016 - 10h49
Signaler ce commentaire

A bien voila la justice française et faite pour protéger les voleurs, les voleurs ont reconnu les faits. Dans ce cas le commerçant doit être acquitté. Si M. le juge avait été cambriolé, cela ne se serait pas passé comme ça, même s'il avait été armé. Je sais qu'on ne doit pas faire justice soi-même, au final mieux vaut se faire tuer que de tuer voila la justice en France

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Normandie : 18 mois de prison avec sursis pour le commerçant qui avait tiré sur ses cambrioleurs