En ce moment : CAN'T STOP - RED HOT CHILI PEPPERS Ecouter la radio

Caen : en pleine rue, deux jeunes filles menacent un homme avec des armes pour le voler

En pleine nuit, début septembre, à Caen (Calvados), un homme est menacé par deux jeunes armés de couteaux. Elles ont dû s'en expliquer ce jeudi 22 septembre au Tribunal.

Caen : en pleine rue, deux jeunes filles menacent un homme avec des armes pour le voler
l'entrée du tribunal de grande instance de Caen - BJ

Deux jeunes portant écharpes et capuches pour dissimuler leurs visages, extorquent de l'argent à un passant dans les rues de Caen (Calvados), dans la nuit du vendredi 2 septembre 2016. Ce sont en fait des filles, l'une tout juste âgée de 18 ans, l'autre encore mineure, qui ont un peu bu et viennent d'avoir une "bonne idée" pour se faire de l'argent.

"Donne tout ce que tu as !"

A 1 heure du matin, elles abordent, tout sourire, un homme dans les rues de Caen : "Donne tout ce que tu as ! clopes, portable, argent…". La plus jeune a en main un couteau à huitre, l'autre, qui fait face à la victime, un cran d’arrêt. A la vue des armes, l'homme leur remet le contenu de ses poches, soit soixante euros.

"Il y en a qui sont faciles à voler"

Plus tard, une connaissance dira : "Elles discutaient et avaient l'air satisfaites, elles disaient qu'elles avaient agressé quelqu'un et qu'elles avaient trouvé un bon moyen de se faire de l'argent, car il y en a qui sont faciles à voler". La prévenue, âgée de 18 ans, comparaissait le jeudi 22 septembre 2016 devant le tribunal de grande instance de Caen (Calvados), pour extorsion avec arme, l'autre passera devant la juridiction pour enfants.

"Pourquoi porter un cran d’arrêt ?"

Après avoir soutenu qu'il n'y a jamais eu ni extorsion, ni menace, et que l'homme leur avait spontanément remis deux euros, elle reconnaît les faits du bout des lèvres. A la question du président : "Pourquoi portez-vous un cran d’arrêt ?", elle répond qu'ayant été agressée, elle ne s'en sépare jamais.

Jeune majeure rebelle et immature

La défense dépeint une jeune majeure rebelle et immature, n'ayant toutefois jamais fait parler d'elle. Il sollicite l'indulgence de la cour. Elle est condamnée à 5 mois de prison avec sursis, à 210 heures de travaux d’intérêt général, à effectuer dans les 18 mois. Il lui est interdit d'entrer en contact avec sa complice et de porter une arme.

A LIRE AUSSI.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen : en pleine rue, deux jeunes filles menacent un homme avec des armes pour le voler