En ce moment : LE RESTE - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

Basket : Ifs continue de se roder

Ifs, promu en Nationale 1, disputait deux matchs amicaux le week-end des 3 et 4 septembre. Samedi, les Ifoises se sont inclinées 57-54 contre Chartres. Le lendemain, elles se sont imposées sur un score semblable face à Coulaines (50-47).

Basket : Ifs continue de se roder

La première des deux rencontres a livré plus d'enseignements au coach local, Mikaël Déjardin. "On a fait un match cohérent mais on a encore un peu de mal à aller au bout des choses offensivement, juge-t-il. Défensivement, c'était bien. Il nous a manqué un peu d'expérience pour gagner." Le CB Ifs a aussi connu trop de déchet dans son jeu à risques, perdant un total "énormissime" (M. Déjardin) de 23 ballons, quand 14 ont été gagnés grâce à la pression défensive exercée.

A Coulaines, les coéquipières de Julie Villain ont surtout travaillé physiquement. Fatiguées, elles ont dû puiser dans leurs réserves. "Ce n'était pas un très bon match, notamment offensivement, mais l'objectif était ailleurs", précise Mikaël Déjardin. Mercredi 7 septembre, Ifs reçoit Le Havre en vue d'évaluer la progression réalisée depuis le match aller, perdu de vingt points. Samedi 10, elles effectueront une dernière répétition devant Chartres, une semaine avant la première journée de N1 au Poiré-sur-Vie.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Basket : Ifs continue de se roder