En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Suruc (Turquie) (AFP). La Turquie promet plus de sécurité et une enquête rapide après l'attentat de Suruç

...

Suruc (Turquie) (AFP). La Turquie promet plus de sécurité et une enquête rapide après l'attentat de Suruç
Les familles des victimes de l'attentat suicide à Suruç, lors de l'enterrement de leurs proches le 21 juillet 2015 à Gaziantep - AFP
Le gouvernement turc a annoncé mardi un renforcement de la sécurité et promis de faire rapidement toute la lumière sur l'attentat suicide attribué au groupe Etat islamique (EI) qui a fait au moins 32 morts dans la ville de Suruç (sud), à la frontière syrienne. Longtemps épargnée, la Turquie a été spectaculairement rattrapée lundi par le conflit qui se déroule depuis plus de quatre ans à ses portes. A la mi-journée, le centre culturel de Suruç a été la cible d'une attaque qui a visé des jeunes proches de la cause kurde désireux de participer à la reconstruction de la ville de Kobané, de l'autre côté de la frontière, détruite pendant la bataille qui s'est soldée en janvier par la victoire des Kurdes de Syrie sur l'EI. Les photos des corps ensanglantés des victimes s'étalaient lundi dans la presse turque. Selon le Premier ministre islamo-conservateur Ahmet Davutoglu, le bilan de l'attaque s'est alourdi mardi à 32 morts. Sur la centaine de blessés, 29 étaient encore hospitalisés, a-t-il précisé après s'être rendu au chevet de certains dans un hôpital de Sanliurfa, une ville proche de Suruç. M. Davutoglu a profité de cette visite pour assurer que "tout ce qui est nécessaire" serait fait pour arrêter les auteurs de l'attaque et renforcer la sécurité du pays. "Un suspect a été identifié. Ses éventuels liens à l'étranger ou en Turquie sont en cours de vérification. La plus forte possibilité est qu'il s'agisse d'un attentat suicide lié à Daech" (acronyme arabe du groupe EI), a-t-il déclaré devant la presse. Aucune organisation n'avait encore revendiqué mardi l'attentat de Suruç. Si la piste jihadiste était confirmée, cette attaque serait la première commise sur le sol turc depuis l'émergence du groupe radical, qui contrôle depuis plus d'un an de larges portions des territoires irakien et syrien, notamment près de la Turquie. Le chef du gouvernement a annoncé la tenue mercredi d'un conseil des ministres pour discuter un "plan d'action incluant de nouvelles mesures de sécurité à notre frontière". "Nous ne pouvons pas tolérer que des conflits extérieurs s'invitent en Turquie", a-t-il dit. Depuis des mois, les alliés de la Turquie l'ont régulièrement accusée de ne pas en faire assez pour lutter contre le groupe EI, voire de le soutenir discrètement. M. Davutoglu a une nouvelle fois réfuté ces allégations mardi, indiquant que le régime actuel n'avait "jamais entretenu de lien direct ou indirect avec une quelconque organisation terroriste et n'en n'avait toléré aucun". - Coups de filet - Ces dernières semaines, la police turque a mené une série d'opérations visant expressément, pour la première fois, les filières de recrutement qui opèrent sur son sol et permettent le passage illégal via son territoire de nombreuses recrues, notamment étrangères, vers le "front" syrien. "Cette attaque terroriste () est en fait un acte de représailles contre l'engagement de la Turquie dans la lutte contre le terrorisme", a écrit mardi le quotidien progouvernemental Sabah dans un éditorial. A l'inverse, d'autres voix ont mis en cause la politique "complaisante" d'Ankara vis-à-vis des organisations radicales en guerre contre le régime de Damas et accusé le gouvernement de ne pas avoir pris la mesure de la menace jihadiste. "Aucune force ne peut agir en Turquie sans que le MIT (les services secrets turcs) ou les unités de renseignement ne soient au courant", a dénoncé la coprésidente du principal parti kurde de Turquie, Figen Yüksekdag. Le quotidien Hürriyet a révélé mardi que les services de sécurité ont récemment mis en garde le gouvernement contre les risques d'un attentat sur le territoire turc. Nihat Ali Ozcan, du centre d'études Tepav d'Ankara, voit dans l'attentat de Suruç "le déplacement sur le sol turc" de la guerre que se livrent en Syrie les milices kurdes et les jihadistes. "Cette attaque pourrait déclencher des conflits idéologiques, ethniques et politiques en Turquie", a-t-il souligné à l'AFP.
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Garage / Box / Garde-meuble
Garage / Box / Garde-meuble Agnac (47800) 60€ Découvrir
STUDIO T1 POUR CURE
STUDIO T1 POUR CURE Bagnoles de l'Orne Normandie (61140) 555€ Découvrir
Caen rue Damozanne
Caen rue Damozanne Caen (14000) 600€ Découvrir
Appartement 4 personnes les Canaries
Appartement 4 personnes les Canaries Paris (75001) 850€ Découvrir
Automobile
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Urgent, vends Peugeot 407
Urgent, vends Peugeot 407 Saint-Aubin-du-Cormier (35140) 1 300€ Découvrir
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE
PEUGEOT 207 DIESEL1.6 BOITE MANUELLE Versailles (78000) 250€ Découvrir
Bonnes affaires
Brise-vent châssis PVC blanc en angle
Brise-vent châssis PVC blanc en angle Authie (14280) 800€ Découvrir
Billard Charles X
Billard Charles X Saint-Contest (14280) 2 500€ Découvrir
Trois volets battants en pvc couleur bois
Trois volets battants en pvc couleur bois Bénouville (14970) 0€ Découvrir
réfrigérateur congélateur
réfrigérateur congélateur Rouen (76000) 180€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Suruc (Turquie) (AFP). La Turquie promet plus de sécurité et une enquête rapide après l'attentat de Suruç