Saint-Lo, 8 °C / 13 °C

Près de 50 kg de gaspillage alimentaire tous les jours au Resto U de Mont Saint-Aignan

Près de 50 kg de gaspillage alimentaire tous les jours au Resto U de Mont Saint-Aignan

Toute la semaine, Florent Dieu récupère les restes de repas sur les plateaux des étudiants pour les peser.

Le

Pour sensibiliser les étudiants au gaspillage alimentaire, Florent Dieu a eu l'idée de peser chaque midi les restes de repas au Restaurant universitaire de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). L'opération a débuté ce lundi 17 octobre et durera toute la semaine.

Les plateaux défilent et les restes de repas s'accumulent dans les bacs de Florent Dieu, ce lundi 17 octobre 2016 au RU (Restaurant universitaire) de Mont-Saint-Aignan (Seine-Maritime). Pendant une semaine, le jeune homme, en service civique au CROUS, a décidé de peser les déchets alimentaires des quelques 1 000 étudiants qui défilent chaque jour dans cette cantine.

50 kilos de nourriture jetés en un repas

"Avant de mener des actions contre le gaspillage, on prend la mesure" résume-t-il tout en attrapant feuilles de salade, steaks à peine entamés et frites par poignées, abandonnés dans des assiettes parfois encore à moitié pleines.

"Souvent, les jeunes se resservent mais ne finissent pas", constate le chef cuisinier. Avec ses collègues, il observe d'un bon oeil l'initiative de Florent. "Du gâchis, il va en trouver sans problème!" plaisante l'une des employées.

Effectivement, Florent tablait sur 35 kilos pour sa première collecte, il en comptera finalement 50! "Les quantités devraient diminuer au fil de la semaine", espère-t-il. Si les jeunes se contentent, pour la plupart, de jeter un coup d'oeil curieux à son installation, il veut croire que l'affichage des pesées au cours de la semaine les fera réfléchir.

Les solutions restent à imaginer

"Pour le moment, tout ça part au broyeur, poursuit-il. Mais j'espère que ça ne durera plus très longtemps!" Selon les résultats, il envisage de mettre en place de nouveaux services, pourquoi pas des doggy-bags pour permettre aux étudiants de remporter leurs restes chez eux ou encore des bacs pour le compostage.

"Il y a des choses très simples que l'on peut imaginer, comme par exemple couper le pain en deux avant de le servir pour en jeter moins" suggère Florent Dieu.

Il envisage d'ailleurs de renouveler l'opération dès le 19 novembre, à l'occasion de la semaine européenne de la réduction des déchets.

À LIRE AUSSI


12345
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques