En ce moment : LAISSE-TOI TRANQUILLE - MALO Ecouter la radio

Sanaa (AFP). Yémen: 31 morts dans un attentat contre une académie de police

...

Sanaa (AFP). Yémen: 31 morts dans un attentat contre une académie de police
Les secours évacuent le corps d'une victime de l'attentat à la voiture piégée commis le 7 janvier 2015 devant l'académie de police dans le centre de Sanaa - AFP
L'explosion d'une voiture piégée a tué au moins 31 jeunes hommes rassemblés devant l'académie de police à Sanaa, une attaque qui illustre l'insécurité grandissante au Yémen. Des dizaines de personnes ont également été blessées, dont plusieurs grièvement, selon un bilan provisoire, qui risque de s'alourdir, du ministère de l'Intérieur. "C'est un massacre", a déclaré un témoin, horrifié. Des morceaux de chair humaine jonchaient le trottoir mêlés à des débris de véhicules soufflés par la force de l'explosion, a constaté un correspondant de l'AFP rapidement arrivé sur les lieux. L'attentat a visé aux premières de la matinée des centaines de jeunes hommes qui faisaient la queue devant l'académie de police pour présenter leurs dossiers d'inscription. Il a été commis à l'aide d'un minibus réduit en un amas de ferraille par l'explosion, qui a été déclenchée à distance selon un responsable des services de sécurité. A la mi-journée, des voitures garées à proximité brûlaient encore, a constaté le correspondant de l'AFP. Un appel urgent pour des dons de sang a été lancé par le ministère de la Santé, les hôpitaux étant à court de pochettes de sang pour secourir des blessés. Une source de la sécurité a par ailleurs indiqué qu'un Somalien avait été arrêté en possession d'explosifs alors qu'il tentait d'entrer à l'hôpital Al-Joumhouriya, où ont été admis plusieurs blessés de l'attentat. - Al-Qaïda accusé - Un membre armé des "Comités populaires", appellation que se sont donnés les miliciens chiites d'Ansaruallah, a accusé Al-Qaïda d'être responsable de l'attentat. "C'est l'oeuvre d'éléments d'Al-Qaïda", a-t-il déclaré à l'AFP, alors que l'attentat n'a pas encore été revendiqué. L'insécurité s'est accrue ces derniers mois au Yémen, instable depuis l'insurrection populaire de 2011, dans le sillage du Printemps arabe, qui a poussé au départ le président Ali Abdallah Saleh. La milice chiite d'Ansaruallah, partie de son fief à Saada (nord) a lancé au début de l'année une offensive fulgurante qui lui a permis de prendre le contrôle de Sanaa le 21 septembre, puis d'élargir son influence progressivement vers l'ouest et le centre du pays où elle est combattue par Al-Qaïda et des groupes sunnites. Le dernier attentat a visé dimanche un rassemblement de miliciens chiites à Dhamar, au sud de Sanaa, faisant quatre morts. Un autre attentat anti-chiite avait fait 49 morts le 1er janvier à Ibb, dans la centre du Yémen. Il avait été perpétré par un kamikaze contre des partisans de la milice chiite d'Ansaruallah participant à une cérémonie religieuse. Par ailleurs, deux chefs tribaux et quatre membres de leur escorte ont été tués mardi dans une embuscade tendue par des hommes armés non-identifiés dans la région de Baïda, dans le centre du pays, selon l'agence Saba. Le Congrès populaire général, parti de l'ex-président Ali Abdallah Saleh, a affirmé dans un communiqué que ces chefs tribaux faisaient partie de ses dirigeants et condamné l'attaque. Il a rendu les autorités responsables du relâchement des mesures de sécurité qui favorisent "les violences quasi-quotidiennes" dans le pays. Dans un autre incident, des miliciens chiites armés ont fait irruption mardi soir dans la résidence à Sanaa du président du conseil d'administration du quotidien officiel As-Saoura et l'ont forcé à présenter sa démission.
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Sanaa (AFP). Yémen: 31 morts dans un attentat contre une académie de police