En ce moment : SI LA VIE DEMANDE CA (2021) - NATIVE Ecouter la radio

Basket : un livre s'est refermé à Mondeville

A Mondeville, ce mois d'avril 2013 marque la fin d'une époque. Le point sur cette fin de saison plutôt inattendue au vu des espoirs du début d'exercice...

Basket : un livre s'est refermé à Mondeville

La saison de l'USO Mondeville s'est achevée samedi 6 avril sur une seizième défaite, plaçant le club à la onzième place du classement final, contre Perpignan (63-64). "Le plus important était de terminer sur une belle prestation et on a réussi", souligne Kadidia Minté.

Un livre s'est refermé en raison des multiples départs attendus. Sur le plan financier, celui du sponsor majeur Thierry Godfroy pèsera très lourd dans le futur budget du club. Sur le plan sportif, les dirigeants mondevillais se privent d'un entraîneur emblématique, élu deux fois coach de l'année, ainsi que de nombreuses joueuses.

Un seul élément du cinq majeur de la saison 2012-2013 a prolongé son contrat avec l'USOM. Il s'agit d'Amanda Lassiter, auteure d'un exercice extrêmement décevant (11 points de moyenne, 25% de réussite à trois points). Le club n'avait pas les moyens de conserver KB Sharp et Noel Kuin, ni l'envie de garder Giedre Paugaite.

Kamba et Tanqueray partent aussi

Il comptait en revanche sur Laetitia Kamba et Ingrid Tanqueray. La première a longuement hésité avant d'annoncer son départ. La seconde a tout simplement rompu son contrat "pour des raisons personnelles", d'après la direction. Enfin, Mima Coulibaly, meilleure joueuse mondevillaise aux évaluations, n'a pas vraiment goûté à la proposition qui lui a été faite et quitte également l'USOM. "Je veux être entourée par de grandes joueuses, dit-elle. Je veux qu'il y ait de la concurrence."

Quatre arrivées prévues

Quatre arrivées compenseront ces six départs – sept en comptant Marie-Bernadette M'Buyamba, quasiment pas utilisée cette saison : une meneuse et trois intérieures. Du côté des grandes, Sandra Dijon arrive d'Arras, où elle tournait à 7 points et 6,3 rebonds de moyenne en 26 minutes. A 37 ans, elle apportera toute son expérience dans la raquette mondevillaise. Elle sera accompagnée de la jeune (24 ans) Oumou Touré, meilleure marqueuse (20 points) et meilleure rebondeuse (12 rebonds) de Ligue 2 cette saison avec Pleyber-Christ.

Du haut de son mètre 90, cette Française est présentée comme une Mima Coulibaly en plus mobile. Faute de moyens, l'effectif mondevillais ne disposera que de sept professionnelles la saison prochaine en Ligue féminine.

Recevez l'actualité gratuitement
Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Basket : un livre s'est refermé à Mondeville