En ce moment : TA MARINIERE - HOSHI Ecouter la radio

Le Pin-au-Haras. Des chevaux de trait normands vont remonter les Champs-Élysées !

Cheval. Du 13 au 18 septembre, la Route du Poisson valorisera les chevaux de trait. Parmi eux, des attelages venus du haras du Pin.

Le Pin-au-Haras. Des chevaux de trait normands vont remonter les Champs-Élysées !
Vingt équipages de chevaux de traits attelés vont participer, du 13 au 18 septembre, à la Route du Poisson entre Boulogne-sur-Mer et Paris. Parmi les chevaux, certains viendront du haras du Pin. - Eric Mas

Dimanche 18 septembre, des chevaux de trait attelés vont remonter les Champs-Élysées à Paris. Six d'entre eux seront originaires du haras du Pin, dans l'Orne. Tous arriveront de Boulogne-sur-Mer, à l'occasion de la Route du Poisson, retraçant le parcours des mareyeurs du Pas-de-Calais qui, avant l'avènement du chemin de fer, venaient ainsi livrer leurs poissons à la capitale.

Une route mythique

Cette route mythique avait vu le jour après le suicide de Vatel, cuisinier du Duc de Condé. En 1671, il n'avait pas reçu à temps le poisson qu'il s'était promis de servir à la table du roi et n'avait pas supporté cet affront… L'arrivée du chemin de fer a fait disparaître cette route, qui a été recréée par des passionnés dans les années 90, puis de nouveau mise entre parenthèses il y a une dizaine d'années. 2022 marque la renaissance de la Route du Poisson, avec un relais de trois cents kilomètres en vingt étapes. L'épreuve réunit 20 équipes de 70 personnes chacune, 400 chevaux de traits et près de 6 000 bénévoles. La route s'achèvera au cœur de Paris avec une escorte de la police sur des cobs normands. "C'est une formidable médiatisation pour ces races de chevaux, dont certaines sont en voie de disparition", explique Pascal Buisine, l'organisateur de cette Route du Poisson.

Ecoutez ici Pascal Buisine:

Valoriser les chevaux de trait

Au Haras du Pin, le rôle du "centre de valorisation" est de trouver un usage à ces chevaux de trait : transport scolaire, ramassage des ordures ménagères, promenade de touristes à bord de calèches, débardage du bois en forêt… Hélène Morel, qui dirige le centre, se réjouit de la renaissance de cette Route du Poisson qui valorise les chevaux de trait. "Ces races sont vraiment menacées, explique-t-elle. Il faut vraiment qu'on leur trouve de nouveaux débouchés, de nouvelles utilisations."

Ecoutez ici Hélène Morel:

À partir de mardi 13 septembre, tous les chevaux se réuniront à Boulogne-sur-Mer, et participeront diverses épreuves jusqu'au vendredi. Samedi 17 septembre, à 9 heures, le départ du périple en relais vers Paris sera donné. Il ne s'agit pas d'une course de vitesse, mais de régularité.

Parmi les attelages à défiler dans Paris, un symbole du passé avec quatre percherons du haras du Pin, qui tireront une voiture hippomobile "grand break de chasse" classée par les monuments historiques. Une paire de cobs normands sera également présente et elle tractera une voiture à cheval… à assistance électrique. Un peu comme les vélos électriques, ce type de voiture a été mise au point pour assister et préserver les chevaux, notamment dans les montées.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Le Pin-au-Haras. Des chevaux de trait normands vont remonter les Champs-Élysées !