En ce moment : LA RECETTE - SLIMANE Ecouter la radio

Législatives 2022. Malgré les affaires, Sira Sylla investie en Seine-Maritime

Politique. Sira Sylla, la députée sortante de la 4e circonscription de la Seine-Maritime a bien été officiellement investie par la majorité présidentielle comme candidate à sa réélection, dimanche 8 mai. Elle devra, dans le même temps, se défendre notamment d'accusation de harcèlement moral devant le conseil des prudhommes de Rouen, mardi 10 mai 2022.

Législatives 2022. Malgré les affaires, Sira Sylla investie en Seine-Maritime
Sira Sylla a été investie pour être candidate à sa propre succession sur la 4e circonscription de Seine-Maritime pour la majorité présidentielle. - Jean-Luc Hauser

Son investiture ne coulait pas de source. Sira Sylla, députée LREM de la 4e circonscription de Seine-Maritime (Caudebec-lès-Elbeuf, Elbeuf, Grand-Couronne, Le Grand-Quevilly, Maromme) a finalement bien été choisie par la majorité présidentielle pour être candidate à sa propre succession.

Sur cette circonscription, le référent Horizons pour la Normandie, proche d'Édouard Philippe et maire de Caudebec-lès-Elbeuf, Laurent Bonnaterre, était également pressenti. Contacté, il explique prendre acte de cette décision et salue "le bon accord", qui a été trouvé en Seine-Maritime entre les différentes composantes de la future majorité, mettant de fait de côté ses ambitions personnelles.

Un procès aux prud'hommes

Selon nos informations, la candidature de la sortante a malgré tout fait l'objet de nombreuses discussions au plus haut niveau. Édouard Philippe aurait même vivement déconseillé d'investir la candidate, mise en cause par plusieurs de ses anciens attachés parlementaires pour des méthodes de management très contestées.

Hasard du calendrier, qui ne fait pas vraiment ses affaires, une procédure devant le conseil des prud'hommes de Rouen doit se tenir, mardi 10 mai, face à l'un de ses anciens attachés parlementaires. Elle sera jugée notamment pour harcèlement moral, manquement à l'obligation de sécurité et travail dissimulé. Cet attaché, qui préfère rester anonyme, s'inquiète de futures victimes potentielles, si la députée est réélue.

Il fait état de ses sollicitations constantes lorsqu'il travaillait pour elle : des appels et des textos en plein milieu de la nuit, dont certains insultants. Il indique également qu'il lui a été demandé de violer le couvre-feu pendant la crise sanitaire pour livrer du champagne en pleine nuit à la députée. Un rappel d'heures supplémentaires et une rupture du contrat de travail sont aussi demandés. "Les attachés comme les cadres ont un système de forfait jour mais doivent être libres d'organiser leur temps de travail. Il y a des amplitudes horaires à respecter, mais mon client était constamment interpellé, jours et nuits, samedis et dimanches", indique son avocate, Anaëlle Languil.

Deux autres affaires qui concernent deux autres attachés parlementaires de la députée ont aussi été jugées aux prud'hommes. Dans la première, la demandeuse a été déboutée. Dans la deuxième, Sira Sylla a été condamnée, notamment pour harcèlement moral et licenciement sans cause réelle ni sérieuse. La députée a fait appel de la décision.

Contactée par la rédaction, Sira Sylla n'a pas encore donné suite à nos sollicitations.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
1 commentaires

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

Les commentaires sur Tendance Ouest
thierry78 09/05/2022 - 17h58
Signaler ce commentaire

Une honte cette député doit être virée !

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Législatives 2022. Malgré les affaires, Sira Sylla investie en Seine-Maritime