En ce moment : AMOUR TOUJOURS - CLARA LUCIANI Ecouter la radio

Caen. Le restaurant Le Homard Frites touché par la pénurie d'huile

Société. Depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux produits se font de plus en plus rares. C'est le cas notamment de l'huile de friture. Une pénurie qui impacte durement les restaurateurs, comme l'établissement Le Homard Frites à Caen.

Caen. Le restaurant Le Homard Frites touché par la pénurie d'huile
Jérémy Lecouturier, gérant du restaurant Le Homard Frites à Caen, espère que la pénurie d'huile de friture ne va pas perdurer dans le temps.

"Nous, on travaille un seul produit qui est le homard, que l'on sert avec des frites à volonté. C'est le seul accompagnement que l'on propose", explique Jérémy Lecouturier, gérant du restaurant Le Homard Frites installé à Caen depuis août 2021.

• Lire aussi. Bonne table à Caen. Le Homard Frites, un concept novateur

Depuis le début de la guerre en Ukraine, de nombreux produits se font de plus en plus rares, c'est le cas notamment de l'huile de friture, un élément indispensable pour ce restaurateur. Il en utilise 30 litres par semaine pour sa cuisine. "Ça fait 15 jours que l'on n'en trouve plus du tout. Presque tous les matins, je me rends dès 6 heures dans les supermarchés pour en acheter", déplore-t-il. La pénurie, mais aussi l'augmentation drastique des prix effraient Jérémy Lecouturier. "Quand je parviens à en acheter, les prix sont multipliés par quatre. Avant, je payais mon bidon aux alentours de 25-30 € ; aujourd'hui, il atteint 100-110 €. Ça devient des frites de luxe", détaille le restaurateur. 

" cela fait 15 jours qu'on en trouve plus "

Pour l'heure, le propriétaire du Homard Frites n'a pas changé ses prix ni arrêté de proposer des frites à volonté, mais cela pourrait évoluer si la situation reste la même. "J'ai encore un peu d'avance. Je peux tenir un mois et demi, mais cela devient très problématique", explique-t-il. 

" On essaie de trouver des solutions"

L'huile de friture : un business sur Internet

Depuis quelques semaines, le restaurateur tente de trouver des solutions. Et pour cause, en un an, Le Homard Frites fabrique 5 à 6 tonnes de frites. "Sur Internet, ils expliquent comment préparer des frites avec de l'huile de tournesol, de l'huile d'olive… On doit faire des tests", complète Jérémy Lecouturier. Ce dernier scrute sur Internet les ventes d'huile de friture. "Ça se vend à prix d'or, notamment sur Leboncoin, parfois jusque 500 €. D'autres vendent de l'huile usagée volée dans certains restaurants. C'est devenu n'importe quoi", s'attriste ce gérant.

Il reste toutefois positif et espère pouvoir continuer à proposer à ses clients ses fameuses frites à volonté. 

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

A lire aussi
En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. Le restaurant Le Homard Frites touché par la pénurie d'huile