En ce moment : PUMPED UP KICKS - FOSTER THE PEOPLE Ecouter la radio

Alain Malmartel (Insee de Haute-Normandie) : "Le vieillissement démographique s’accélère"

L’Insee de Haute-Normandie a réalisé une étude pour le Conseil général de Seine-Maritime dans le cadre du projet “Imaginons 2020”. Entretien avec Alain Malmartel, son directeur.

Alain Malmartel (Insee de Haute-Normandie) : "Le vieillissement démographique s’accélère"

Comment a évolué la population de Seine-Maritime en dix ans ?
“La Seine-Maritime compte 1,248 millions d’habitants. Il s’agit donc d’un des 18 départements millionnaires de France ! En 1999, nous étions 1,240 millions. En dix ans, la progression n’a donc été que de 0,1 %, ce qui est très faible. Au niveau national, à titre de comparaison, la hausse a atteint +0,7 % .”

Comment l’expliquez-vous ?
“Ce que l’on sait, c’est que la Seine-Maritime est pénalisée par ses flux migratoires. En dix ans, le solde arrivées-départs est négatif (- 4 000 habitants). En revanche, le solde entre les naissances et les décès est, lui, largement positif (16 000 contre 11 000), ce qui permet, au final, de voir la population légèrement augmenter.”

Sait-on où partent ces habitants ?
“Contrairement aux idées reçues, pas en région parisienne. Beaucoup, retraités ou actifs, sont attirés par le sud ou plus à l’ouest de la France. A l’intérieur de la région, on sait aussi que la Seine-Maritime “nourrit” l’Eure. Cela s’explique par la proximité de l’agglomération rouennaise avec ce département.”

Comment se porte Rouen ?
“Rouen voit sa population augmenter de 0,3 % et n’a donc pas à rougir face aux autres grandes villes françaises. En revanche, les communes proches perdent des habitants, donc l’agglomération rouennaise dans son ensemble aussi.”

Comment évoluera la population du département dans les dix prochaines années ?
“Nos projections montrent que la population de Seine-Maritime va augmenter de moins en moins vite, doublé d’un fort vieillissement. Alors que le département a toujours été parmi les plus jeunes de France, la tendance s’inverse. La part des plus de 65 ans dans la population devrait ainsi passer de 16 à 20 % et les plus de 90 ans vont doubler”.

A quel point peut-on se projeter ?
“En matière de démographie, il s’agit de tendances très lourdes. A l’échelle d’un département ou d’une région, nous pouvons nous projeter jusqu’en 2040. Bien sûr, les projections ne se réalisent pas toujours et restent des hypothèses qui permettent d’alerter les pouvoirs publics.”

Cette étude a-t-elle révélé quelques surprises ?
“Oui, nous avons constaté que, contrairement aux idées reçues, la Seine-Maritime est bien dotée en hôpitaux et structures sanitaires, ainsi qu’en écoles d’ingénieurs et IUT. Il faut aussi reconnaître nos atouts !”

Une vie, cinq dates

1958 : naissance à Laon (Aisne)
1982 : entre à l’Insee, direction générale, Paris
1986 : chargé d’études, Insee Limousin
2000 : devient chef du service statistiques de l’Insee des Pays de la Loire
2009 : devient directeur régional de l’Insee de Haute-Normandie

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Alain Malmartel (Insee de Haute-Normandie) : "Le vieillissement démographique s’accélère"