En ce moment : ANYONE FOR YOU - GEORGE EZRA Ecouter la radio

Rouen. La solidarité s'organise pour les Ukrainiens

Humanitaire. À Rouen, les initiatives se multiplient pour venir en aide aux Ukrainiens face à l'offensive russe. La Métropole et la Ville prévoient des collectes de dons et une aide exceptionnelle. La permanence du député, Damien Adam, devient aussi un point de collecte de dons.

Rouen. La solidarité s'organise pour les Ukrainiens
Après le rassemblement de soutien (photo), vendredi 25 février, le maire Nicolas Mayer-Rossignol a annoncé de nouvelles actions concrètes pour le peuple ukrainien. - Guillaume Lemoine

"Bien sûr, Rouen et la Métropole rouennaise sont bien peu de chose dans ce conflit. Mais en Normandie, nous savons le tribut de la guerre et le prix de la liberté." Les mots sont signés Nicolas Mayer-Rossignol qui fait part, dans un communiqué, du soutien de la Métropole Rouen Normandie et de la Ville de Rouen au peuple ukrainien. Concrètement, il indique qu'il va recevoir "dans les prochaines heures des représentants de la communauté ukrainienne de l'agglomération afin d'évoquer avec eux les meilleurs moyens d'appuyer les demandes d'aide aux familles, de rapatriement de proches restés en Ukraine et plus largement de les accompagner dans leurs démarches en ces temps de guerre". La Ville de Rouen va aussi lancer une collecte de produits et d'équipements de première nécessité et d'hygiène, dont les modalités seront rendues publiques très prochainement. L'accueil de réfugiés éventuels va aussi s'organiser "en appelant à la solidarité des familles rouennaises, afin de recenser les propositions d'hébergement". Une adresse mail dédiée va être créée et diffusée dans les prochains jours.

La Métropole pourrait aussi apporter un soutien sonnant et trébuchant au peuple ukrainien. "Je proposerai à mes collègues élus un soutien financier exceptionnel de la Métropole Rouen Normandie au peuple ukrainien, qui pourrait être voté au Conseil de la Métropole dès mardi 1er mars", précise Nicolas Mayer-Rossignol dans le même communiqué.

Une permanence qui devient point de collecte

De son côté, le député de la majorité à Rouen, Damien Adam, annonce que sa permanence devient un point de collecte de dons de première nécessité. "Ces dons seront remis aux associations humanitaires œuvrant aux côtés de l'ambassade d'Ukraine en France", précise-t-il.

Les dons peuvent être déposés à la permanence rouennaise jusqu'au 11 mars, entre 10 heures et 18 heures, du lundi au vendredi, au 73 rue du Général Leclerc.

Sont acceptés les produits de survie (couvertures thermiques, sacs de couchage, plaids, matelas, oreillers, tentes, lits de camp, lampes torches, piles…) et les produits d'hygiène (gels douche, dentifrice et brosses, couches, serviettes en papier, antiseptique, alcool, masques réutilisables et jetables…)

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. La solidarité s'organise pour les Ukrainiens