En ce moment : JUSTE POUR QUE CA DURE - PETIT K Ecouter la radio

Rouen. Lors d'une interpellation, un policier reçoit de violents coups

Faits Divers. Deux hommes ont été interpellés dans la nuit du mercredi 1er au jeudi 2 décembre, à Rouen, à proximité de la prison Bonne-Nouvelle. L'un des individus s'est rebellé et s'en est pris à plusieurs reprises à l'un des policiers.

Rouen. Lors d'une interpellation, un policier reçoit de violents coups
Le policier rouennais, qui a reçu les coups, s'est vu prescrire six jours d'arrêt de travail. Son évaluation du nombre de jours d'Interruption de temps de travail, elle, est en cours.

Lors d'une patrouille de police secours, jeudi 2 décembre vers 1 h 45 du matin, les fonctionnaires aperçoivent une voiture stationnée en pleine voie, sur la rue aux Anglais à Rouen, à proximité de la maison d'arrêt Bonne-Nouvelle. Trois hommes se situent à côté de la voiture "et une bière est posée sur le toit", précise une source policière.

Insultes et rébellion

Le conducteur ne se montre pas véhément à l'égard des policiers et reconnaît "qu'il est mal garé". Ce jeune de 20 ans, originaire de Barentin, va ainsi repartir avec sa voiture. Le contrôle des deux autres hommes va s'avérer plus compliqué. Le premier "refuse de donner son identité", "sent fort l'alcool", et s'exclame "qu'est-ce qu'ils veulent les keufs", selon les propos rapportés par une source policière. Âgé de 24, ce sans domicile fixe rouennais est interpellé pour ivresse sur la voie publique.

Le contrôle du dernier homme, âgé de 20 ans et habitant Rouen, va s'avérer encore plus difficile. "Il se montre énervé, insulte les policiers et se rebelle", indique notre source. Il est donc interpellé et placé dans le véhicule de police, où "il donne des coups de pied au policier assis à côté de lui". Arrivé à l'hôtel de police, l'interpellé va "réussir à faire trébucher le policier et lui asséner un violent coup à la nuque".

Ce jeune Rouennais est actuellement en garde à vue pour outrage, rébellion et violence sur personne dépositaire de l'autorité publique. Le policier qui a subi les coups s'est vu prescrire six jours d'arrêt de travail. L'estimation de ses jours d'Interruption de temps de travail (qui ne se basent pas sur les mêmes critères) est en cours.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article
Envoi en cours...
1 commentaires

Didou03/12/2021 - 07h53

Il faut absolument sévir et condamner aussitôt et non dans une quinzaine de jours.

Signaler ce commentaire
En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Rouen. Lors d'une interpellation, un policier reçoit de violents coups