En ce moment : BLINDING LIGHTS - THE WEEKND Ecouter la radio

Caen. La renaissance d'un bateau brûlé : Louis Duc a réussi l'exploit

Voile. Fin août, sur le chantier V1D2 de Caen, le skipper Louis Duc a mis à l'eau un bateau qu'il restaurait depuis dix mois.

Publié le 12/09/2021 à 09h10
Caen. La renaissance d'un bateau brûlé : Louis Duc a réussi l'exploit
Louis Duc à bord de son Imoca, le voilier avec lequel il sera au départ de la Transat Jacques Vabre en novembre prochain.

C'est de l'ordre de l'exploit ce qu'a entrepris Louis Duc. En octobre 2020, le skippeur manchois a récupéré un bateau en friche, l'Imoca de Clément Giraud, victime d'un incendie dans le port du Havre en 2019.

"Je n'en reviens toujours pas"

En l'espace de dix mois, Louis Duc a remis sur l'eau le bateau de 60 pieds au chantier naval V1D2 de Caen. "Je n'en reviens toujours pas. Entre avoir l'idée de le faire et franchir la première étape, ça prend du temps et de l'énergie, dit-il avec fierté et émotion. Je regarde le bateau avec des yeux de gamin."

Ce défi ressemble à un parcours du combattant. Depuis le rachat du bateau, sept personnes à temps plein ont donné du cœur à l'ouvrage le long du canal de Caen. "On a travaillé avec des gens extrêmement qualifiés. On a réussi ce projet car ils y ont mis leurs tripes." D'importantes réparations ont été effectuées. "Les travaux estimés par les experts étaient supérieurs à la valeur du bateau, rembobine Louis Duc. C'était une épave qu'il fallait reconstruire." Tout n'était pas à jeter. "Il y avait encore tout le gréement, les voiles, la quille, mais sur la coque, il y avait de l'incertitude sur la structure. Le bateau faisait peur." Louis Duc ne s'est pas défilé. "On s'est aperçu qu'on pouvait sauver 60 % de l'électronique à bord. On ne s'est pas contenté de réparer le bateau, on a fait des modifications pour l'améliorer."

Néanmoins, une enveloppe de 500 000€ était nécessaire pour créer un bateau prêt à courir. Deux partenaires ont soutenu le projet : Lantana Paysage et Kostum by Cadiou. Un engagement qui permettra à Louis Duc de prendre le départ de la Transat Jacques Vabre avec son associée Marie Tabarly le 7 novembre prochain, au Havre (Seine-Maritime). Le 26 août, son Imoca Kostum - Lantana Paysage a retrouvé son élément à Caen pour 24 heures de navigation test.

Le Vendée Globe en 2024

"C'est une énorme victoire. Le jour où on a acheté le bateau, on ne savait pas quand on allait pouvoir le mettre à l'eau." Les premières sensations à bord de son nouveau joujou de plus de 18 m de long et 27 m de haut étaient bonnes. "On a jubilé car tout ce qui a été mis en place fonctionnait. On a pris en main le poids et la puissance du bateau, on a vu comment il se comportait. Maintenant, il va falloir aller chercher 100 % de son potentiel." Direction la Martinique en novembre ; Louis Duc prendra ensuite le départ de La Route du Rhum en 2022, avec en ligne de mire le Vendée Globe 2024. Son objectif : "Le finir. C'est quand même un tour du monde en solitaire !"

Réagir à cet article
Envoi en cours...
En direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen. La renaissance d'un bateau brûlé : Louis Duc a réussi l'exploit