En ce moment : WATERFALLS - TLC Ecouter la radio

Les Anglais, le nouveau visage du logement social à Rouen

Rive gauche, à Rouen, un quartier est appelé à se métamorphoser. La destruction des verre et acier de l'avenue Rondeaux et la fermeture programmée de la prison y sont pour quelque chose

Les Anglais, le nouveau visage du logement social à Rouen

Juste en face se dressent les hauts murs de la prison Bonne Nouvelle. Un peu plus loin, les silhouettes délabrées des tours "verre et acier" de l’avenue Jean Rondeaux. Entre les deux, rue aux Anglais, un vaste terrain dégagé est prêt à accueillir les engins de chantier. C’est là qu’une résidence de 82 logements sociaux et très sociaux va voir le jour fin 2013.

De hauteur modeste, caractérisée par un dernier étage bardé de bois de mélèze et composée de trois bâtiments répondant à la norme basse consommation (BBC), cette résidence "Les Anglais" est présentée "comme la plus grande opération menée par Rouen Habitat depuis très longtemps", selon Yvon Robert, premier adjoint au maire de Rouen et président de ce bailleur social qui possède près de 8.000 logements sociaux répartis dans toute la ville.

"Depuis 2008, nous menons une politique de construction et de développement plus active", indique Bahim Siraj-Dine, le directeur du patrimoine de Rouen Habitat, dont le parc immobilier commençait sérieusement à vieillir. "Rien que cette année, nous avons 152 logements en chantier, bien au-dessus de notre objectif initial de 100 nouveaux par an".

Reloger les habitants des "Rondeaux"

Petit à petit, c’est l’ouest de la rive gauche qui change de visage. La fermeture de la maison d’arrêt Bonne Nouvelle, programmée en 2015, libérera quatre hectares de terrain. "Cela représentera à terme une nouvelle opération urbaine", affirme Yvon Robert. Sans attendre jusque-là, en 2013, ce sont les "Rondeaux" tout proches qui seront rasés.

Rouen Habitat s’est d’ailleurs engagé à reloger les locataires de ces "verre et acier" qui le souhaitent dans la future résidence de la rue aux Anglais. Le coût de celle-ci atteint 9,5 millions d’euros.

Thomas Blachère

Légende : Pour des raisons de sécurité, des logements de la future résidence "Les Anglais", rive gauche, ne pourront offrir une vue directe sur l’intérieur de la maison d’arrêt. Ainsi, les fenêtres des 2e et 3e étages seront orientées sur les côtés. Perspective Fabri Architectes.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Les Anglais, le nouveau visage du logement social à Rouen