En ce moment : THE LONELIEST - MANESKIN Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Rouen. Près de Rouen, un mari violent car sa femme ne peut pas avoir d'enfants

Le prévenu cité à la barre du tribunal correctionnel de Rouen (Seine-Maritime), lundi 3 septembre 2018, est accusé de violences à l'encontre de sa conjointe qui multiplie les tentatives d'avoir un enfant.

Rouen. Près de Rouen, un mari violent car sa femme ne peut pas avoir d'enfants
Prison avec sursis pour le mari violent - Tendance ouest

La victime se présente au commissariat de police de Sotteville-lès-Rouen (Seine-Maritime) le 30 avril 2018 pour dénoncer les violences dont elle fait l'objet de la part de son conjoint de 28 ans. Depuis leur union en octobre 2015, elle raconte leurs disputes au quotidien et surtout, les reproches qu'il lui adresse pour ne pas être assez rapide à avoir un enfant. Elle-même souhaite cet enfant mais son état de santé fragilise tout espoir de grossesse. Le jour des faits, il s'énerve une fois de plus, casse une chaise dans la cuisine et la lui jette au corps.

Puis il la bouscule et lui porte des coups au ventre et aux genoux. Ce dernier épisode la décide à déposer plainte après avoir changé la serrure de la porte de leur domicile. "Ce n'était pas volontaire", dit-il à la barre du tribunal correctionnel de Rouen, lundi 3 septembre 2018.

Pas la première fois

Le comportement violent et agressif du prévenu a déjà poussé la victime à vouloir divorcer mais cela n'a fait qu'attiser la violence du mis en cause. Six mains courantes ont ainsi déjà été déposées. Sentant la situation qui s'aggrave, le prévenu se présente de lui-même au commissariat pour s'accuser de ses violences. Il évoque l'état dépressif de son épouse, que seul un enfant à naître pourrait amoindrir.

Pour la partie civile, "la victime veut donner un nouveau sens à sa vie". Le procureur de la République estime que la vie du couple peut s'améliorer "sous de fortes conditions", les sentiments existant encore, aux dires des deux époux. En l'absence de défense et après délibération, le tribunal reconnaît le prévenu coupable des faits reprochés et le condamne à une peine d'emprisonnement de six mois entièrement assortis du sursis ainsi qu'à une mise à l'épreuve de deux ans.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Sud Portugal...
Sud Portugal... Granville (50400) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d'
1 km mer, à louer chalet de 2 personnes, de 17 m² + salle d' Gouville-sur-Mer (50560) 0€ Découvrir
Caen, à louer studette meublée, 13 m2
Caen, à louer studette meublée, 13 m2 Caen (14000) 360€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
Pots de buis
Pots de buis Caen (14000) 0€ Découvrir
Vide maison
Vide maison Cauvicourt (14190) 0€ Découvrir
Armoire ancienne
Armoire ancienne Caen (14000) 0€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du jeudi 18 avril
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Rouen. Près de Rouen, un mari violent car sa femme ne peut pas avoir d'enfants