Dieppe : le projet de centre océanographique dévoilé

Dieppe : le projet de centre océanographique dévoilé

Le centre océanographique de Dieppe devrait voir le jour d'ici 2021. © Artefact Architectures

Le
Par : Amaury Tremblay

Dieppe (Seine-Maritime) accueillera d'ici 2021 le centre océanographique dans le quartier de la gare. Ce projet, porté par un investisseur privé, prévoit la création de 120 bassins et d'une fosse de plongée de 50 mètres de profondeur.

C'est un dossier qui est à l'étude depuis plusieurs années à Dieppe (Seine-Maritime) et qui prend forme. Le projet de centre océanographique a été dévoilé lors du dernier conseil municipal. Il s'agit d'un projet porté par une société privée, la municipalité a seulement délibéré pour libérer le foncier aux abords de la gare SNCF.

Le centre océanographique va s'implanter dans le quartier de la gare SNCF qui va être métamorphosé. - Ville de Dieppe

1200 espèces de poissons

Ce centre océanographique prévoit la création de 120 bassins qui accueilleront près de 1 200 espèces de poissons issues de l'élevage. "Il accueillera aussi une fosse de plongée de 50 mètres de profondeur, ce qui en fera la plus importante d'Europe, tient à souligner Nicolas Langlois, le maire de Dieppe, le permis de construire est en train d'être établi par l'investisseur pour un début du chantier en 2019."

Un projet à 60 millions d'euros

Si les délais sont respectés, le centre océanographique sera livré en 2021. L'enveloppe pour ce projet est de 60 millions d'euros, financés par un groupe d'investisseurs privés. "C'est un beau projet qui va être attractif", analyse Nicolas Langlois alors que le centre espère attirer entre 500 000 et un million de visiteurs par an.

0:00
0:00

"C'est important pour Dieppe, afin de figurer sur toutes les cartes de France, poursuit-il, et puis pour dire qu'au nord de la Normandie, il y a une ville attractive près de l'Angleterre et à portée de trains." Nicolas Langlois espère que ce projet soit "créateur d'emplois directs et surtout indirects" pour les commerçants, les hôteliers et les restaurateurs. "On ne renonce à rien pour le dynamisme de la ville et notre rayonnement", conclut Nicolas Langlois.

Galerie photos


1234
Suivez-nous
Facebook - Tendance Ouest
Twitter - Tendance Ouest
Google plus - Tendance Ouest
Applications - Tendance Ouest

Inscription à la newsletter

Météo
La météo en Normandie
Info Trafic
L'info trafic en Normandie
Pronostics
Les pronostics hippiques