En ce moment : BEDS ARE BURNING - MIDNIGHT OIL Ecouter la radio

Esix : “ancrée sur le territoire local”

Jean-Paul Vernoux, directeur de l’ESIX Normandie, était l’invité de l’émission “En direct”, diffusée sur Tendance Ouest le mercredi midi (100.2 FM).

Esix : “ancrée sur le territoire local”

Qu’est-ce que l’ESIX Normandie ?
“Cest l’une des deux écoles d’ingénieurs de l’Université de Caen Basse-Normandie, avec l’ENSICAEN. Nous dispensons deux formations : l’une en agro-alimentaire et l’autre en génie des systèmes industriels. L’ESIX existe sous sa forme actuelle depuis 2009, depuis que la formation d’ingénieurs en agro-alimentaire a fusionné avec l’Ecole d’ingénieurs de Cherbourg. Historiquement, le Centre du lait et des viandes de l’université de Caen a vu le jour en 1963  (niveau bac +2) puis est devenu l’Institut de lait, des viandes et de la nutrition de l’université de Caen (niveau bac +3) en 1989. Nous avons pris un nouveau tournant en 1993 avec la naissance de l’IUP agro-alimentaire de Caen (niveau BAC +4) puis en 2008, avec l’ouverture de la formation d’ingénieurs spécialisés en agro-alimentaire. Celle-ci est habilitée par la Commission des titres d’ingénieur”.
Votre école est “éclatée” sur plusieurs sites...
“En effet, l’ESIX Normandie est présente sur trois sites à Caen, Saint Lô et Cherbourg. C’est un “éclatement” réel au niveau physique mais grâce aux nouvelles technologies, nous fonctionnons en réseau et nous sommes toujours en contact les uns avec les autres”.
Quels sont les liens de l’ESIX avec le monde de l’entreprise ?
“Nous sommes très bien ancrés sur le territoire local et nous avons des contacts étroits avec 14 entreprises agro-alimentaires, mais aussi avec des entreprises de l’automobile. Dans le cadre de l’option opérations nucléaires figurant dans la formation génie des systèmes industriels, nous travaillons aussi avec AREVA. Cela contribue à deux mondes qui se connaissaient peu de se rencontrer”.
La formation génie des systèmes industriels est-elle complémentaire de celle en agro-alimentaire ?
“Cette spécialité s’intéresse au process qui vont permettre de réaliser des productions industrielles. Par ailleurs, dans la formation génie des systèmes industriels, il y a un tronc commun dispensé la première année à Cherbourg. Ensuite, il y a deux options en seconde année : production industrielle mécanique ou opérations nucléaires. La première peut-être dispensée par apprentissage, une petite révolution !
Combien d’ingénieurs ont été formés depuis la création de l’ESIX ?
“Notre première promotion en agro-alimentaire est sortie récemment. Nous avons diplômé 45 ingénieurs”.
Vous aspirez à en former d’avantage dans les années à venir ?
“Avec mesure, car il ne faut pas saturer le marché”.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Esix : “ancrée sur le territoire local”