En ce moment : DESPECHA - ROSALIA Ecouter la radio

Saint-Martin-de-Boscherville. Abbaye Saint-Georges-de-Boscherville: ils veulent faire revivre les jardins du cloître

L'association en charge de l'abbaye Saint-Georges-de-Boscherville (Seine-Maritime) lance un projet de réhabilitation des jardins du cloître. Objectif : leur redonner un aspect plus en accord avec leur histoire.

Saint-Martin-de-Boscherville. Abbaye Saint-Georges-de-Boscherville: ils veulent faire revivre les jardins du cloître
Dominique Cyrot espère faire revivre les jardins du cloître de l'abbaye Saint-Georges-de-Boscherville. Une petite fontaine viendra notamment remplacer la statue. - Marie-Charlotte Nouvellon

Ce projet porté par l'association touristique de l'abbaye Saint-Georges-de-Boscherville (Seine-Maritime) est finalement un retour aux sources. "Ce que l'on cherche, c'est à rendre l'aspect que pouvait avoir un cloître monastique dans les temps reculés, raconte Dominique Cyrot, le président de l'association.

Un ancien temple gaulois

Aujourd'hui, il ne subsiste de ce lieu qui a vu la naissance de l'abbaye que quelques briques symbolisant les anciennes fondations, et des arceaux de charme qui constituent un cloître de verdure.

Pourtant, "on voit bien les traces qui marquent les bâtiments anciens qui ont existé: d'abord un petit temple gaulois qui s'est étoffé, s'est agrandi avec une petite construction en pierre au milieu, puis est devenu ensuite une chapelle. Tout cela a été le début d'une première église."

Une fontaine et des parterres ornés

Pour faire revivre l'histoire de ce lieu extraordinaire, il travaille depuis deux ans à un projet de réhabilitation, mené par le chef jardinier de l'abbaye en collaboration avec les affaires culturelles. "Il y a eu beaucoup d'allers-retours mais le projet est maintenant au point: il ne reste qu'à réaliser les travaux."

Redessiner le jardin devrait permettre de "faire ressortir tous les soubassements des contreforts et de retrouver cet aspect de jardins monastiques avec tout le symbolisme ancien", précise le président de l'association. Parmi les installations phare, une petite fontaine "symbole d'où jaillissent les fleuves du jardin d'Eden" devrait voir le jour, ainsi que "des parterres de verdures autour avec quatre allées en croix pour rappeler le même symbole".

Tout est donc prêt... ou presque! "L'entretien de ce patrimoine bâti coûte très cher, c'est pour cela que l'on fait appel à un financement participatif", explique Dominique Cyrot. L'objectif est de réunir deux tranches de 5 000 €: l'une pour la fontaine, l'autre pour les parterres.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Saint-Martin-de-Boscherville. Abbaye Saint-Georges-de-Boscherville: ils veulent faire revivre les jardins du cloître