En ce moment : ANIMAUX FRAGILES (FEAT ZAZ) - YCARE Ecouter la radio

Ouistreham. Le concours d'architecte est lancé pour le Centre d'interprétation franco-britannique de Ouistreham

L'étape ô combien précieuse pour un projet de cette ampleur, du lancement du concours d'architecte, est intervenu mercredi 18 janvier 2017 pour le futur Centre d'interprétation franco-britannique qui doit ouvrir à Ouistreham en 2019.

Ouistreham. Le concours d'architecte est lancé pour le Centre d'interprétation franco-britannique de Ouistreham
Depuis son arrivée à la mairie de Ouistreham, Romain Bail (à gauche), ici avec un ancien Ministre des anciens combattants, Kader Arif, sait la carte que sa ville a à jouer sur le plan historique entre la France et la Grande Bretagne. - Maxence Gorréguès

L'un des plus grands projets culturels normands d'ici 2020 se concrétise. Mercredi 18 janvier 2017, la mairie de Ouistreham (Calvados), a lancé le concours d'architecture pour l'aménagement du futur centre d'interprétation franco-britannique. Il s'agit d'un musée dédié à la relation entre les deux pays, avec une large place accordée à la Seconde guerre mondiale, mais pas seulement. "L'idée, c'est de parler de la période allant du Moyen-Âge jusqu'à nos jours, explique Stéphane Simonet, responsable du comité scientifique qui pilote le projet. Le Brexit par exemple, pourrait très bien y être abordé".

Un projet à 15 millions d'euros

Le concours d'architecture est ouvert aux professionnels jusqu'à la fin du mois de février, avant que le jury composé de représentants de la mairie, des riverains, du Conseil départemental et du Conseil régional, ne retienne que trois propositions. "À travers ce concours nous poursuivons trois objectifs, annonce Romain Bail, le maire de Ouistreham. Tout d'abord, y voir plus clair sur son insertion dunaire et donc environnementale, mais il faut aussi que le projet appelle depuis la mer les Britanniques qui arriveront par ferry à venir visiter le lieu, et puis nous avons besoin d'une architecture qui signe le lien fort qui existe entre Paris et Londres, Caen et Portsmouth, la France et la Grande-Bretagne".

Le cabinet d'architectes retenu sera choisi fin juillet, pour de premiers coups de pelle espérés à l'été 2018. Pas moins de 15 millions d'euros sont nécessaires au financement de ce musée, avec huit emplois à la clé.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Ouistreham. Le concours d'architecte est lancé pour le Centre d'interprétation franco-britannique de Ouistreham