En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

Programmation. Des expériences immersives à l'Opéra de Rouen

Le Théâtre des arts de Rouen (Seine-Maritime), opéra de Normandie, annonce son lot de nouveauté pour le semestre prochain et jusqu'en juin 2017. Avec une sélection d'oeuvres méconnues, d'évènements interactifs, de créations originales et de grands classiques, la salle établit un savant mélange pour satisfaire la curiosité du public.

Programmation. Des expériences immersives à l'Opéra de Rouen
La Cie 14.20 présente une création originale mariant danse et magie nouvelle : une expérience troublante. - Christophe RAYNAUD DE LAGE

Pour composer le savant mélange que constitue sa programmation de cette année, Frédéric Roels, directeur artistique du Théâtre des arts de Rouen (Seine-Maritime) a choisi pour fil conducteur le libertinage.

Il ponctue le programme de pages imprégnées de cette philosophie épicurienne. L'amour, avec La Bohême de Puccini, et la passion, avec Quartett, inspiré par les relations dangereuses de Choderlos de Laclos, seront les axes principaux de cette saison. Mais de manière plus générale, c'est surtout la liberté que prône à travers ses choix.

Un opéra participatif

Le Théâtre des arts crée la surprise cette saison avec un nouvel opéra participatif, basé sur un livre de jeunesse Tistou les pouces verts. "Depuis 7 ans, nous mettons chaque année en scène cette formule à succès qui implique une participation chantée du public, commente Frédéric Roels. Pour cela, nous adaptons des oeuvres de répertoire ou nous passons commande. Cette fois-ci nous n'avons rien changé à la participation de Sauguet car l'oeuvre avait été conçu sous cette forme avant-gardiste".

Si cette fable antimilitariste et écologique a marqué des générations de lecteurs, l'opéra est encore à ce jour méconnu. Le Théâtre des arts offre donc une belle opportunité de découvrir "un sujet tout à fait actuel" souligne Frédéric Roels.

Une compagnie de magie nouvelle

Au-delà des qualités esthétiques des oeuvres sélectionnées, l'originalité et la profondeur du discours restent essentielles. Le public aura ainsi le plaisir de découvrir une création originale Wade in the water en avril prochain, imaginée par la compagnie de magie nouvelle 14.20.

"Nous signons ici une première collaboration avec cette troupe. L'interprète principal, Aragorn Boulanger, est un danseur virtuose issu du monde du hip-hop. Il incarne un homme qui, percevant sa mort prochaine, passe par différents états de conscience et mène une expérience magique, se réjouit Frédéric Roels.

Un quizz symphonique

Si le succès de l'opéra participatif ne se dément pas, il est une autre forme originale à fonction pédagogique: le quizz symphonique. "Animé par Antoine Glatard le 31 mars prochain, ce nouvel opus se consacre en particulier à Joseph Haydn et explore l'humour dans les compositions du maître" précise le directeur artistique.

La pièce musicale est interrompue par le modérateur, musicologue connu pour ses chroniques sur France musique. Il s'adresse directement au public qui répond à ses questions par un système de panneaux.

Les liaisons dangereuses revisitées

Afin d'immerger d'avantage le spectateur, le Théâtre des arts optera, sous l'égide du scénographe John Fulljames, pour une configuration tout à fait inédite lors de la représentation de Quartett.

"L'orchestre en fosse sera surplombé par un dispositif suspendu qui servira de scène, tandis qu'une partie du public sera installé sur des gradins sur la scène, détaille Frédéric Roels. Ce choix est exceptionnel. Dans cette pièce qui exprime avec force les violences psychologiques du duo Valmont/Merteuil le scénographe a souhaité établir un rapport de proximité avec le public".

Virtuoses

Enfin, parmi les nombreux concerts à l'affiche cette saison, le Théâtre des arts est fier d'accueillir une pianiste de renom: Anne Queffelec. "Déjà venue il y a quelques années, elle interprétera deux concerti dans une même soirée, l'un de Ravel, l'autre de Mozart" précise le directeur.

La programmation valorise aussi des compositeurs virtuoses comme le danois Niels Wilhelm Gade. "Son Comala qui clôturera la saison en juin est dirigé par Laurence Equilbey. C'est une grande oeuvre romantique qui raconte l'épopée d'un barde légendaire. Une vraie rareté, une oeuvre méconnue à la lisière entre deux genres: il s'agit presque d'un opéra", note Frédéric.

Praique. www.operaderouen.fr

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Programmation. Des expériences immersives à l'Opéra de Rouen