En ce moment : HITS and NEWS RADIO - TENDANCE OUEST Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Scènes d'horreur sur un marché de Noël de Berlin

"Il n'a pas cherché à s'arrêter, il a juste continué à rouler": ce touriste a encore du mal à croire ce qu'il vient de vivre en voyant un camion foncer dans la foule sur un marché de Noël à Berlin, un scénario similaire à celui de l'attentat de Nice en juillet.

Scènes d'horreur sur un marché de Noël de Berlin
Le camion qui a foncé sur la foule d'un marché de Noël, le 19 décembre 2016 à Berlin - Odd ANDERSEN [AFP]

Il n'a pas le temps de continuer son récit, la police l'éloigne rapidement des journalistes venus sur les lieux du drame. Le poids-lourds a tué au moins neuf personnes en plein centre de Berlin, dans un lieu très fréquenté par les touristes, et en a blessé au moins 50 autres selon un bilan provisoire des autorités, qui pensent qu'il s'agit probablement d'un attentat.

Les témoignages décrivent tous une même scène d'horreur. "On est arrivés juste après et il y avait tous ces gens par terre", raconte une étudiante tunisienne, encore sous le choc. "Je ne me sens plus en sécurité ici", ajoute-t-elle.

Un film vidéo tourné par un journaliste du quotidien local Berliner Morgenpost juste après les faits montre l'ampleur du drame: stands du marché de Noël renversés ou écrasés, personnes étendues sur le sol.

Le véhicule immatriculé à Gdansk, en Pologne, a laissé une trace béante au milieu du marché de Noël avant de terminer sa course un peu plus loin.

Au moment où le drame s'est produit, vers 20H00 locales (19H00 GMT), le marché était noir de monde, comme tous les marchés de Noël de la capitale allemande à quelques jours des fêtes.

Mais celui-ci est l'un des plus visités. Il est situé près de l'Eglise du Souvenir de l'empereur Guillaume, en grande partie détruite lors des bombardements de la Deuxième guerre mondiale, et dont les ruines constituent une sorte de mémorial.

"Des corps et du sang partout"

Il s'agit de l'une des principales attractions touristiques de la métropole, située à deux pas d'une des plus grandes artères commerçantes berlinoises, le Kurfürstendamm, dans l'ouest de Berlin.

"Nous étions assis derrière un stand en train de boire du vin chaud lorsqu'il y a eu soudain ungrand +boum+ et les gens devant moi se sont jetés sur moi", raconte une Australienne, Trisha O'Neill, à la chaîne de télévision Australian Broadcasting Corporation.

"J'ai juste vu ce gigantesque camion noir qui a foncé à travers le marché et renversé tellement de gens, puis toutes les lumières se sont éteintes et tout était détruit", témoigne-t-elle.

Il y avait "du sang et des corps partout", y compris d'enfants et de personnes âgées, ajoute-t-elle, disant avoir "éclaté en sanglots".

"C'est horrible. On est venus fêter Noël à Berlin en pensant aussi que c'était plus sûr qu'à Paris", dit pour sapart une touriste américaine d'une quarantaine d'année, Kathy Forbes.

"On était au restaurant pas loin d'ici et on n'osait pas rentrer tant que le conducteur était en liberté, maintenant on va regagner l'hôtel", dit-elle.

Une dizaine de passants, dont aucun n'était présent au moment de l'attaque, se pressent près des cordons de police. Certains filment, sourire aux lèvres, et font un direct avec leur téléphone portable via les réseaux sociaux, alors que la police a pourtant invité le public à ne pas partager de scènes vidéo sur ces événements via internet.

D'autres se recueillent en silence, les larmes aux yeux.

"C'est le pire des scénarios possibles, cela envoie le signal dans le monde entier que tout cela peut se passer n'importe où", lance un Allemand d'une trentaine d'années, qui travaille dans un service de sécurité. Si la piste de l'attentat se confirme, il s'agira du premier de cet ampleur dans le pays.

Galerie photos
Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Urgent vend maison
Urgent vend maison Ernes (14270) 241 000€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
à louer maison jumelée à Darnetal...
à louer maison jumelée à Darnetal... Darnétal (76160) 545€ Découvrir
à vendre pour investisseur maison jumelée...
à vendre pour investisseur maison jumelée... Darnétal (76160) 115 000€ Découvrir
Automobile
Toile de tente en coton
Toile de tente en coton Rouen (76000) 350€ Découvrir
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch
Peugeot Partner Totem Clim 1,6l HDI 16V 75 ch Val-d'Arry (14210) 4 500€ Découvrir
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Bonnes affaires
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL
A SAISIR CONGELATEUR 311 L WIRLPOOL Bruc-sur-Aff (35550) 200€ Découvrir
Perdu pendendif
Perdu pendendif Petit-Couronne (76650) 0€ Découvrir
Vends machine à coudre ancienne à pédale
Vends machine à coudre ancienne à pédale Bonsecours (76240) 50€ Découvrir
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Jeux : Gagnez votre barbecue à gaz
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Scènes d'horreur sur un marché de Noël de Berlin