En ce moment : Depasse - NUIT INCOLORE Ecouter la radio

En ce moment
abonnement

Rouen. A Rouen, opération séduction pour faire revenir les touristes japonais après les attentats

Après une forte baisse de fréquentation liée aux attentats, l'office de tourisme de Rouen (Seine-Maritime) part à la reconquête de sa clientèle japonaise. Pendant trois jours à partir du lundi 5 décembre 2016, 40 directeurs des plus gros tour-opérateurs du Japon sillonnent les rues de la ville.

Rouen. A Rouen, opération séduction pour faire revenir les touristes japonais après les attentats
Parmi les atouts de Rouen et de la Normandie aux yeux des Japonais, l'histoire des peintres impressionnistes, Claude Monet en tête. - Marie-Charlotte Nouvellon

L'office de tourisme de Rouen (Seine-Maritime) a mis les petits plats dans les grands pour recevoir, à partir du lundi 5 décembre 2016, 40 directeurs d'agences de voyage japonaises. "Ils ont choisi Rouen plutôt que Paris ou l'Alsace, cette visite est absolument extraordinaire", s'enthousiasme Yves Leclerc, directeur de Rouen Normandie Tourisme & Congrès.

Un nouveau circuit sans Paris

Un nouveau circuit normand, incluant Giverny (Eure) mais aussi Etretat (Seine-Maritime), Honfleur (Calvados) ou l'incontournable Mont-Saint-Michel (Manche) leur a été présenté. Le tout sans passer par la case Paris, "si vos clients ont trop peur d'y aller", vante Yves Leclerc, mi-sérieux mi-rieur.

Car si ses guides recevaient "en moyenne quatre groupes de visiteurs japonais par jour", la fréquentation de la ville par cette clientèle, la première de groupe, s'est effondrée après la vague d'attentats qui a secoué la France. La question de la sécurité est donc dans toutes les têtes, mais on préfère parler des atouts de la Normandie.

Les Japonais aiment la France

"Ce qui est sûr, c'est que les Japonais aiment la France, explique Jungo Kikuma, vice-président de la Japan association of travel agents. Face à la baisse de fréquentation, nous avons étudié de nouvelles destinations. A Rouen, notre clientèle va aimer l'histoire des impressionnistes mais aussi les balades en bord de Seine comme à Paris. Les Japonais apprécient aussi se promener à pied dans la ville. Paris a ses grands magasins de luxe mais notre clientèle aimera ici les boutiques plus typiques, traditionnelles."

Yves Leclerc compte bien jouer sur cette corde. "Nous allons leur faire traverser la ville à pied, faire un tour au marché de Noël et une balade dans le carré magique, détaille-t-il. Il faut faire oublier ce qui s'est passé en France. Nous ne voulons surtout par reproduire le faux pas de Paris qui, en avril dernier, a emmené les professionnels du tourisme à la préfecture de police pour leur montrer son dispositif de sécurité. Cela leur fait encore plus peur".

Une envie de nouveauté

Une stratégie qui s'avère payante pour Frédéric Mazenq, directeur Japon d'Atout France. "Certains segments de la clientèle japonaise commencent à revenir, rassure-t-il. Il faut encore en rassurer d'autres, notamment les seniors. Mais au-delà de la sécurité, ces visiteurs viennent en France depuis les années 1980, il faut de toute façon leur proposer de nouveaux circuits."

Il rappelle que la fréquentation japonaise avait déjà baissé après le 11 septembre ou la crise de la grippe aviaire. "Les fondamentaux ne sont pas remis en cause, souligne-t-il. Le patrimoine culturel, historique et artistique, comme la gastronomie et le terroir, continuent de séduire".

La Normandie des impressionnistes, celle des bords de mer ou de Jeanne d'Arc sont donc mis en avant pour attirer les Japonais lassés de la Tour Eiffel et des bateaux mouches. L'objectif de ce plan de reconquête ? "Revenir au taux de fréquentation d'avant les attentats, soit entre 650 000 et 700 000 visiteurs japonais en France", espère Jungo Kikuma.

Newsletter
Restez informé ! Recevez des alertes pour être au courant de toutes les dernières actualités.
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créez un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Petites Annonces
Immobilier
Saint-Vaast-la-Hougue à louer gîte...
Saint-Vaast-la-Hougue à louer gîte... Saint-Vaast-la-Hougue (50550) 0€ Découvrir
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping...
Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) sur camping... Saint-Jacut-de-la-Mer (22750) 0€ Découvrir
Beaulieu
Beaulieu Caen (14000) 0€ Découvrir
loue maison de pêcheur meublée...
loue maison de pêcheur meublée... Le Tréport (76470) 0€ Découvrir
Automobile
Caravane GRUAU Tradition 40 CP
Caravane GRUAU Tradition 40 CP Rouen (76000) 2 500€ Découvrir
Renault Megane
Renault Megane Coutances (50200) 2 000€ Découvrir
Vends Mercedes Classe A
Vends Mercedes Classe A Argences (14370) 29 000€ Découvrir
Tiguan
Tiguan Hérouville-Saint-Clair (14200) 9 900€ Découvrir
Bonnes affaires
Colonne de salle de bain
Colonne de salle de bain Rouen (76000) 120€ Découvrir
Meuble de cuisine
Meuble de cuisine Luc-sur-Mer (14530) 1 000€ Découvrir
salle à manger en merisier complete
salle à manger en merisier complete Luc-sur-Mer (14530) 1 200€ Découvrir
Lit clos breton
Lit clos breton Pleumeur-Bodou (22560) 750€ Découvrir
L'application mobile de Tendance Ouest
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
Votre horoscope du mercredi 29 mai
Les jeux de Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
Rouen. A Rouen, opération séduction pour faire revenir les touristes japonais après les attentats