En ce moment : PLEASE DON'T GO - DOUBLE YOU Ecouter la radio

Argentan. Normandie : manifestations contre la fermeture d'écoles d'infirmiers et d'aides soignants 

Des manifestations d'opposants à la fermeture d'une école d'infirmiers à Vire (Calvados) et d'un institut de formation d'aides soignants à Argentan (Orne) se sont déroulées le vendredi 4 novembre 2016.

Argentan. Normandie : manifestations contre la fermeture d'écoles d'infirmiers et d'aides soignants 
L'institut de formation d'aides soignants d'Argentan (Orne) - Eric Mas

Environ 550 personnes ont manifesté, ce vendredi 04 novembre 2016, contre la fermeture d'une école d'infirmiers à Vire (Calvados) et 300 personnes contre la fermeture de l'institut de formation d'aides soignants d'Argentan (Orne).

Le conseil régional de Normandie a annoncé, fin octobre qu'il envisageait de fermer l'IFSI (Institut de formation de soins infirmiers) de Vire (Calvados), sur les 16 que compte la région, ainsi que huit IFAS (Institut de formation d'aides-soignants) sur 17.

Le PS dénonce une décision "brutale, précipitée, injustifiée"

Les présidents des groupes PS de la Région et des cinq départements normands ont dénoncé de leur côté une décision "brutale, précipitée, injustifiée", aux "conséquences potentiellement désastreuses", dans un courrier adressé vendredi aux cinq présidents de droite des départements normands, à qui ils demandent "une clarification" de leur position dans ce dossier.

Le PS souligne que la Normandie, en particulier ses territoires ruraux, est "déjà confrontée aux enjeux du vieillissement de la population et d'une démographie médicale de plus en plus déséquilibrée". "L'avenir de nos Ehpad, (maisons de retraite) passe, par exemple, par notre capacité collective à anticiper des besoins de personnels étroitement liés à la carte des formations sanitaires et sociales", soulignent les élus PS dans leur courrier.

Ne pas former des personnes qui seront au chômage demain répond la région

La région répond qu'il est de sa "responsabilité de ne pas former des infirmiers qui seront au chômage demain", comme l'a déclaré récemment David Margueritte, vice-président régional (LR) chargé de la formation.

Selon les chiffres de la Région, le chômage a progressé de 92% au cours des six dernières années dans la profession infirmière: 850 infirmiers et infirmières sont sans emploi, alors que 1.630 diplômés sortent des écoles chaque année.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Argentan. Normandie : manifestations contre la fermeture d'écoles d'infirmiers et d'aides soignants