En ce moment : 1,2,3 (FEAT HATIK) - AMEL BENT Ecouter la radio

Caen : le quartier Clémenceau, l'appel du renouveau

Tendanceouest.com revient sur le projet de renouvellement urbain du quartier Clémenceau à Caen. L'hôpital qui s'y trouve et condamné à disparaître, ce qui entraînera une profonde métamorphose ces prochaines années.

Caen : le quartier Clémenceau, l'appel du renouveau

A la faveur de ce début de printemps exceptionnellement doux, les enfants du quartier Clémenceau sont de sortie. Dans les bacs à sable du parc d’Ornano, ils s’amusent, sans se douter que leur environnement proche ne sera plus du tout le même dans six ans. Si tout se passe bien. Constituant l’une des principales entrées de ville de Caen, avec le passage quotidien de 18 000 véhicules sur le boulevard Clémenceau, ce secteur offre aux touristes qui débarquent à Ouistreham leurs premières impressions sur la ville de Caen.

700 habitants de plus
La municipalité souhaite accueillir dans ce quartier au moins 700 nouveaux résidents, et combattre le vieillissement de la population. Ainsi, 360 logements, dont la moitié sera publique, doivent sortir de terre. Les premières livraisons sont prévues pour 2013.  

Les travaux vont d’abord concerner le Clos Joli, connu pour ses habitations des années 30. Lors de la dernière réunion publique, Xavier Le Coutour, adjoint au maire, a promis que "quelques pavillons seront réhabilités pour garder en mémoire ceux qui constituaient la cité du Clos Joli." Au total, 84 logements seront abattus. A proximité, l’immeuble Gidon et ses 24 appartements disparaîtront également.
Les espaces déjà libérés le long de l’avenue Clémenceau et sur la partie nord-est du Centre hospitalier régional (CHR)accueilleront quant à eux des immeubles de cinq étages. Des commerces et des services s’installeront au rez-de-chaussée. A l’origine, la Ville souhaitait y implanter un immeuble de dix étages, mais elle a dû y renoncer devant la mobilisation des riverains. "Il faut se féliciter de la démocratie participative des résidents et des commerçants", souligne Jacky Toullier, maire-adjoint du quartier Centre. 

Privilégier l’espace
L’autre grand chantier vise à abattre la barre blanche de l’hôpital, là où se trouvait jadis le premier centre contre le cancer de Caen. On y aménagera un vaste espace vert de la taille de la place Saint-Sauveur, communiquant directement avec le parc d’Ornano. La chapelle du CHR, qui abrite les fidèles de la communauté orthodoxe, sera conservée. Elle sera mise en valeur, tout comme le manoir Vaubenard, actuellement masqué par l’hôpital.
Pour dynamiser le secteur, en plus de l’arrivée de nouveaux commerces, la Ville souhaite y installer une importante administration. Jacky Toullier parle de "300 postes". Un pôle santé avec au moins neuf praticiens est également envisagé. Enfin, d’importants aménagements de voirie sont prévus. Une zone limitée à 30 km/h doit être instaurée. "Cette rénovation du quartier est nécessaire, car la disparition du CHR entraîne une baisse d’activité évidente", rappelle Colette Sanrey, gérante du restaurant La Chaumine.

S'armer de patience

Les riverains devront s’armer de patience pour voir apparaître le nouveau visage du quartier Clémenceau. Comme le rappelle le maire-adjoint à l’urbanisme, Xavier Le Coutour, “ce projet de rénovation urbaine est lié au transfert des services du Centre hospitalier régional, vers le plateau nord où se trouve le CHU”. Si le service femme-enfant-hématologie a déménagé en 2009, les autres spécialités ne savent pas quand elles y seront transférées. La Ville négocie toujours l’achat de terrains du CHR, en espérant que cela ne prenne pas trop de temps.
Amiante
Se pose aussi déjà la question de la “dépollution” du site qui ne présenterait qu’un seul obstacle majeur : la chaufferie. Elle ne sert plus depuis des années mais elle est bourrée d’amiante. Elle est actuellement enveloppée dans un “sarcophage” qu’il faudra bien  ouvrir pour démolir le bâtiment. L’opération sera coûteuse et pourrait repousser la date de fin des travaux.

Les clés pour mieux comprendre
Calendrier
. Début des travaux pour les premiers logements à la fin de l’année 2011. Premières livraisons en 2013. La fin du projet global est prévue pour 2017.
CHR. Aucun calendrier n’est prévu pour le déménagements vers le CHU des services hospitaliers toujours en activité. Inauguré en 1908, le CHR a compté jusqu’à 1 200 salariés.
Entrée de ville. 18 000 véhicules passent chaque jour sur le boulevard Clémenceau. Une zone à 30 km/h sera instaurée pour éviter de n’en faire qu’un axe de passage.
Espcaces verts. Une place d’environ 7 000 m2  sera aménagée, ouverte sur le parc d’Ornano. Un square verra également le jour place Gidon.

Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Caen : le quartier Clémenceau, l'appel du renouveau