En ce moment : CLAP YOUR HANDS - KUNGS Ecouter la radio

Moscou (AFP). Poutine accuse l'Otan de se servir de l'armée ukrainienne comme d'une Légion étrangère

...

Moscou (AFP). Poutine accuse l'Otan de se servir de l'armée ukrainienne comme d'une Légion étrangère
Des militaires ukrainiens sur la ligne de front près de la ville de Marioupol, le 26 janvier 2015 - AFP
Vladimir Poutine a accusé lundi l'Otan de se servir de l'armée ukrainienne comme d'une "Légion étrangère" pour "contenir" la Russie, "un non-sens", selon l'Alliance qui a tenu une réunion extraordinaire consacrée à l'escalade des violences en Ukraine. Face aux attaques conduites désormais sur toute la ligne de front par les rebelles pro-russes, qui ont fait 12 morts dont cinq civils en 24 heures, et en prévision d'une offensive annoncée par les séparatistes, les autorités ukrainiennes ont par ailleurs commencé à évacuer les enfants de plusieurs points chauds de l'Est. Sous pression croissante des Occidentaux, le président russe s'est livré lundi à une diatribe contre les forces ukrainiennes engagées dans l'Est, composées selon lui "en grande partie des soi-disant bataillons de volontaires nationalistes". "De fait, il ne s'agit pas d'une armée mais d'une Légion étrangère, dans le cas présent une Légion étrangère de l'Otan", a ajouté le président russe. Son but ? "contenir la Russie" et non servir les intérêts du peuple ukrainien, a-t-il asséné. A l'issue d'une réunion extraordinaire de la commission Otan-Ukraine, le secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg, a immédiatement répondu au chef de l'Etat russe. "La déclaration selon laquelle il y a une légion étrangère en Ukraine est un non-sens.Il n'y a pas de légion de l'Otan, les forces étrangères en Ukraine sont russes", a déclaré M. Stoltenberg. Il a également accusé la Russie d'avoir fourni ces dernières semaines aux séparatistes pro-russes "des centaines de pièces d'équipement avancé, dont des systèmes de roquettes, de l'artillerie lourde, des tanks, des véhicules blindés et des systèmes électroniques militaires". Le Conseil de sécurité de l'ONU devait également se réunir lundi soir, au moment où les Occidentaux cherchent à accentuer leur pression sur la Russie qu'ils accusent de soutenir les rebelles pro-russes. - Crainte d'un assaut des rebelles - Après le drame de Marioupol samedi où 30 personnes ont été tuées par des roquettes tirées, selon l'OSCE, depuis des zones contrôlées par les séparatistes, la situation était calme lundi dans ce port industriel d'un demi-million d'habitants, selon des journalistes de l'AFP sur place. Mais les blessés dans les bombardements ne cachaient pas leur peur. "C'est un cauchemar. Si la guerre vient ici, je ne sais pas ce qu'on va faire", a raconté Tatiana Gavriltchichina, 54 ans, blessée à l'épaule par des éclats. "On disait +Dans une semaine, il va y avoir un assaut+, et puis rien. (?) Et là des obus sont tombés. C'était comme dans un film", a résumé Assif Alekberov, 30 ans, vendeur sur le marché. Les bombardements au lance-roquettes multiples Grad contre un quartier habité de Marioupol ont marqué un tournant psychologique dans le conflit de neuf mois qui a fait plus de 5.000 morts. Les rebelles ont annoncé dans la foulée une offensive qui ne s'est pas pour l'instant vérifiée sur le terrain. Jusqu'ici, cette dernière grande ville de l'Est sous contrôle du gouvernement de Kiev et dont la prise créerait un pont terrestre entre la Russie et la Crimée annexée en mars, était épargnée même si des combats sporadiques éclataient aux environs. Après le drame de Marioupol, les Etats-Unis et les Européens ont brandi la menace de nouvelles sanctions contre la Russie. - Combats autour de Debaltseve -
Recevez l'essentiel de l'actualité chaque jour par email
Pour aller plus loin
Réagir à cet article

L'espace des commentaires est ouvert aux inscrits.
Connectez-vous ou créer un compte pour pouvoir commenter cet article.

En direct
Lire les journaux
Présidentielle et législatives : le direct
Inscrivez vous à la newsletter
La météo avec Tendance Ouest
Les pronostics avec Tendance Ouest
L'horoscope de Tendance Ouest
Les jeux de Tendance Ouest
Les petites annonces avec Tendance Ouest
L'emploi avec Tendance Ouest
Films et horaires dans vos cinémas en Normandie
L'agenda des sorties de Tendance Ouest
Les concerts avec Tendance Ouest
Les replays de Tendance Ouest
L'application mobile de Tendance Ouest
Moscou (AFP). Poutine accuse l'Otan de se servir de l'armée ukrainienne comme d'une Légion étrangère